Charleroi


Charleroi a fait du Charleroi

Le Sporting Charleroi sort d’un mercato plutôt intelligent lors duquel il a dû combler le départ de sa pépite Victor Osimhen vers Lille (transfert de 12 + 2 millions d’euros). Pour le remplacer, la direction carolo a décidé d’attirer pas moins de trois attaquants : Shamar Nicholson, Kaveh Rezaei et Frank Tsadjout qui se bagarreront avec Adama Niane pour une place de titulaire. Jérémy Perbet, lui, a préféré rejoindre OHL en prêt pour acquérir du temps de jeu.
Dans le secteur défensif, la seule arrivée est celle de Modou Diagne qui tentera de faire oublier Javier Martos et Gabriele Angella, partis avant le début de la saison. Un autre défenseur polyvalent n’aurait pas été de refus pour créer plus de concurrence et permettre à Belhocine d’avoir plusieurs cartes en mains en cas de blessure d’un de ses joueurs. Pour le reste, le Sporting a surtout dégraissé son noyau (départs définitifs de Grange, Pollet, Riou ou encore Dervite et prêts de Noorafkan et Bedia) en gardant son ossature formée autour de plusieurs leaders (Dessoleil, Ilaimaharitra, Bruno). Avec cette équipe, Charleroi peut viser une qualification en playoffs 1 tout en croisant les doigts pour que la Coupe de Belgique lui réussisse cette saison...

Le transfert-clé

Shamar Nicholson

Text de remplacement

L’arrivée de Shamar Nicholson a été réalisée dans la foulée du départ de Victor Osimhen. L’attaquant jamaïcain débarque du club de Domzale, qui évolue dans le championnat slovène, et a déjà montré de belles choses pour sa première titularisation face à Waasland-Beveren avec un but à la clé. Grand, fort dans les duels et assez puissant, Shamar Nicholson devra faire face à une forte concurrence au devant de l’attaque zébrée avec le retour de Kaveh Rezaei en prêt mais aussi l’arrivée du jeune Frank Tsadjout de l’AC Milan.
Shamar Nicholson, qui peut jouer seul en pointe ou aux côtés d’un autre attaquant, semble être une nouvelle bonne pioche de la part de Mehdi Bayat qui a le nez fin pour attirer des joueurs méconnus mais avec un rendement rapide. Parti avec la Jamaïque durant cette trêve internationale, le centre-avant tentera de continuer à marcher sur les pas d’Osimhen dès le vendredi 13 septembre et la réception du Racing Genk...

François Garitte

Arrivées
Rémy Descamps (Clermont Foot via PSG)
Shamar Nicholson (NK Domzale)
Kaveh Rezaei (Club Bruges)
Frank Tsadjout (Milan AC)
Modou Diagne (Nancy)
Ilias Moutha-Sebtaoui (Anderlecht)
Départs
Victor Osimhen (Lille OSC)
Rémy Riou (SM Caen)
Romain Grange (Berrichonne Chateauroux)
David Pollet (Gazelec Ajaccio)
Chris Bedia (ESTAC Troyes)
Omid Noorafkan (FC Sepahan Ispahan)
Dorian Dervite (Doxa Katokopia)
Javier Martos (FC Andorra)
Gabriele Angella (Udinese)
Ilias Moutha-Sebtaoui (Dudelange)
Jérémy Perbet (OH Louvain)
L'avis de Teklak

"Je trouve que le recrutement donne beaucoup de choix à l'entraineur au niveau des positions offensives. Il y a pas mal de possibilités malgré les départs de Bedia ou Osimhen mais tout le monde a été remplacé. Nicholson a prouvé qu'il était plutôt bien et Charleroi perpétue la tradition des attaquants méconnus et pas trop chers qu'ils parviennent à faire progresser. Il manque peut-être d'un défenseur central mais globalement, le noyau est bien équilibré. Belhocine, comme Mazzù pour d'autres raisons, attendait sans doute la fin du mercato. "

N. Ch.

equipe-charleroi

Fil info