Au Country Hall de Liège, ce samedi soir, Ryad Merhy a remporté, aux points, le 26e succès de sa carrière (pour 1 défaite) au détriment de l’Américain Demetrius Banks. Tout n’a pourtant pas été simple en tout début de combat pour notre compatriote, le boxeur de Detroit faisant d'abord valoir certaines qualités avec son bras gauche.

« J'ai eu vraiment du mal à démarrer le combat, je n'étais pas super concentré et je me suis montré trop attentiste dans les trois premières reprises », convenait Ryad Merhy, le visage un peu marqué, à l'issue du combat.

C’est toutefois lui qui touchait déjà le plus nettement. Gardant la maîtrise globale des échanges, le lourd-léger bruxellois accéléra progressivement le rythme à partir du 4e round, ses enchaînements de crochets au visage touchant leur cible, le scénario se reproduisant encore dans les 5e et 6e reprises. Son adversaire reculant désormais sans cesse, Ryad Merhy assurait son succès, via de multiples accélérations au corps et à la tête, mais le K.-O ne tomba finalement pas malgré deux derniers rounds terribles pour Banks qui aura eu le mérite de rester debout.

Le pointage des juges reflétait dès lors logiquement la nette supériorité du combattant belge (80-73, 80-73 et 79-74), lequel se produira au Spiroudome de Charleroi le 15 décembre prochain.

«J'ai cherché la touche finale, mais elle n'est pas venue. C'était un combat de rentrée, je l'ai gagné, donc je suis content », lance Ryad Merhy. « Après il y a encore du travail, tout n'était pas parfait. Si j'avais pu mettre la même cadence plus tôt dans le combat, j'aurais peut-être pu finir le travail avant la limite. Mon timing n'était pas idéal pour le prendre en contre. Mais j'ai quand même senti en fin de combat que le physique était bien là et ça me donne confiance pour la suite. »

À noter aussi, par ailleurs, les jolis succès de Bilal Laggoune (K.-O. technique au 4e round face au Hongrois Tamas Lodi) et de Jessy Petit-jean (aux points face au Finlandais Jarkko Putkonen), Antoine Vanackère s’imposant aux points face à Jeoffrey Audenaert après s'être blessé à la main dès le premier round. Les autres vainqueurs du jour se nomment Kamel Kouaouch, Miko Khatchatryan, Hovo Martirosyan et Junior Wabaga.