Grand écart pour Kilian Jornet. Après avoir construit les 2/3 de sa saison sur des distances "courtes" (record à Sierre-Zinal, victoire au Pikes Peak marathon), l'Espagnol vient de révéler son intention de retourner sur l'Everest cet automne.

Kilian Jornet, l'homme aux deux ascensions en cinq jours (mai 2017, versant tibétain), a en tout cas demandé un permis auprès des autorités, comme l'explique The Himalayan Times

Kilian Jornet a confirmé la nouvelle auprès du magazine Alpine Mag, alors qu'il est depuis quelques semaines sur Argentières, près de Chamonix (sa compagne courait la CCC ce week-end. De plus, des travaux dans leur maison en Norvège ont favorisé cet "exil" temporaire). 

« Je vais voyager au Népal en famille et en profiter pour reconnaître le terrain et les voies sur les montagnes parmi les plus hautes et impressionnantes de la terre. Si jamais j’accomplis une performance, je le ferai savoir une fois celle-ci terminée »

Cette fois, l'ascension se ferait sur le versant népalais du plus haut sommet du monde.

Peut-être faut-il voir dans cette nouvelle tentative une réponse à venir de Jornet face à ceux qui n'ont pas été convaincus par ses deux réalisations, notamment en raison du manque de preuves tangibles (photos, vidéos, trace GPS).