Il y a quasiment un an, la Belgique s’imposait 18-10 face à l’Espagne dans un match qui fit couler beaucoup d’encre avec les conséquences que l’on connaît : exclusion des Espagnols, des Roumains et des Belges de la course à la qualification pour la Coupe du monde au Japon.

Ce dimanche, les hommes de Guillaumes Ajac s’attendent à une chaude réception à Madrid pour le compte de la 4e journée du Rugby Europe Championship. Le Sonégien Bertrand Billi s’attend à un gros match mais estime que les Diables peuvent s’en sortir.

Depuis l’arrivée des Diables sur le sol madrilène mercredi, la tension est normale pour un match de cette importance mais cela risque de se corser sur la pelouse ce midi, comme toute rencontre de rugby finalement. Face à une équipe espagnole qui a récupéré tous les joueurs qui avaient été suspendus, il y a douze mois, il s’agira de répondre présent au défi physique dès le coup d’envoi que les Espagnols ont l’habitude de débuter pied au plancher et de faire vivre le ballon sans trop donner des munitions à l’adversaire dans la précipitation.

Le staff des Diables a axé sa composition sur un mélange de jeunesse et d’expérience. Devant, on retrouvera De Clercq, Dienst et Jadot avec les soutiens de Billi et Herenger, Verschelden et Van Bost. Le duo Cocqu-Montoisy est reconduit à la charnière. Derrière, Florian Piron remplacera Jens Torfs, blessé de dernière minute. remplacé par Florian Piron. Les centres Muric et de Moffarts conservent la confiance du staff. Dowsett et Wallraf évolueront sur les ailes, Hart occupant le poste 15.

Belgique : 1. De Clercq ; 2. Dienst (c) ; 3. Jadot ; 4. Billi ; 5. Herenger ; 6. Benoy ; 7. Verschelden ; 8. Van Bost ; 9. Cocqu ; 10. Montoisy ; 11. Dowsett ; 12. Muric ; 13. de Moffarts ; 14.Wallraf ; 15. Hart. Réserves : 16. Tauzia ; 17. Cuffolo ; 18. Moelants ; 19. Ghion ; 20. Lecloux ; 21. Debatty ; 22. Piron ; 23. Pinte.