Engagée, ce week-end, à Bratislava, la Liégeoise de 22 ans y a décroché l’or en -57 kg alors qu’Anne-Sophie Jura s’y est offert le bronze en -48 kg.

Une semaine à peine après le Mondial japonais, certains judokas se retrouvaient sur les tatamis de compétition, ce week-end, à Bratislava. Et cette European Cup a accouché de deux bons résultats dans le clan belge avec les médailles de Myriam Blavier (l’or en -57 kg) et Anne-Sophie Jura (le bronze en -48 kg).

Exempté du premier tour en -57 kg, Myriam Blavier a successivement écarté la Polonaise Janeczko, la Croate Topolovec et la Hongroise Kovacs pour atteindre la finale. Déjà assurée de la médaille d’argent, la Liégeoise de 22 ans ne s’est pas privée de décrocher l’or, aux dépens de l’Autrichienne Theodorakis.

Myriam renoue ainsi avec le podium dans cette catégorie où elle est montée début 2018. Avec des hauts et des bas… Après deux revers, à Rome et à Varsovie, elle a décroché le bronze à Uster et l’or à Sarajevo. Mais Myriam a, ensuite, connu un passage à vide jusqu’en avril 2019, à Dubrovnik, où elle est montée sur la troisième marche du podium. Depuis, celui-ci se refusait à elle avec deux échecs, à Celje et à Cluj. Mais, après un été d’entraînements et de stages, la voilà relancée !

Et, espérons-le, pour de bon, cette fois…

En -48 kg, Anne-Sophie Jura s’est, elle, offert la médaille de bronze pour son retour à la compétition ! La Hennuyère de 27 ans n’avait plus combattu depuis… février 2019, à Oberwart, où elle s’était inclinée, pour le bronze déjà, face à la Japonaise Yoshida. Et ce, après deux revers juste auparavant, à Tel Aviv et Paris.

Cette fois, Anne-So n’a pas laissé passer sa chance ! Après s’être imposée face à l’Allemande Ulrich et à la Polonaise Majcher, la Belge s’est occasionnée une petite frayeur avec une défaite, en demi-finales, des œuvres de l’Italienne Fiorini. Mais elle s’est, ensuite, superbement rattrapée, décrochant le bronze aux dépens de l’Allemande Schneider. De bon augure pour la suite…