Comme dans tous les sports, un trophée mondial mérite bien une petite prime !

Le soleil n’était pas encore levé, le 20 novembre dernier, que les Red Lions avaient rendez-vous dans le hall de départ de Zaventem pour s’embarquer à destination de l’Inde. Au programme: d’abord trois jours à Mumbai (anciennement Bombay) pour faire un peu de team building, et ensuite arrivée à Bhubaneswar, le lieu de leurs futurs exploits.

La suite, on la connaît: une montée en puissance au fil du tournoi et une finale à suspense avec un véritable happy end, ce dimanche. L'occasion de se souvenir de la promesse de l’ancien international René Pirlot, assureur de son état, qui s’était déguisé en Père Noël pour leur promettre une prime de 100 000 euros en cas de victoire. Une somme qui sera, nous a confirmé Serge Pilet, redistribuée uniquement entre les joueurs. Ce qui représente tout de même 5.000€ par joueur. Un treizième mois bien mérité qui est quand même loin de certaines sommes folles citées dans d'autres sports. Mais là n'est pas l'essentiel.