Max Caldas, le coach argentin des Néerlandais, faisait contre mauvaise fortune bon coeur. Les Pays-Bas se sont certes inclinés face à la Belgique dimanche (3-2 aux shoots-out) en finale la Coupe du monde de hockey (m) en Inde, mais il se plaisait du jeu proposé par ses joueurs.

"Je suis très fier de la manière. Nous avons plu au public et, avec notre hockey, nous avons remis les Pays-Bas sur la carte. Une partie du sport de haut niveau consiste à apprendre des défaites", a estimé Max Caldas.

"Nous aurions du être décisif durant le temps réglementaire. Nous n'étions pas bon assez", a estimé de son côté Thijs van Dam.