Niels Thijjsen débutait la rencontre en précisant que sa victoire contre la Nouvelle-Zélande, c’était vendredi : « On n’y pense plus et on se concentre sur le match qui débute dans quelques instants. Paul Goidon en face voit une belle occasion de débuter la Pro League avec 6 points. Le décor est planté dans un stade à moitié rempli (1500 spectateurs) et sous une température de juste 30°C.

Premier quart 0-0

Sans Peeters et Breyne placée en tribune, les Belges débutaient sans complexes, attaquant aussi souvent que les Australiennes. En défense Duquesne et Struijk faisaient preuve de beaucoup de clairvoyance, bloquant chacune des percées adverses.
Peu d’occasion à part une grosse pour l’Australie via Stewart qui plaçait sa balle sur le côté du but, et une belle incursion de Nelen au terme d’un joli solo de 40 mètres. Le premier quart se terminait dans une certaine confusion, les Belges attendant trop longtemps pour dégager, se faiaist siffler contre elles, mais heureusement, le coup de sifflet final venait interrompre une attaque dans le cercle des Australiennes.

Deuxième quart 0-0

Le press belge en ce début de second quart est impressionnant : elles court derrière chaque balle et empêchent les Australiennes de développer leur jeu : très bien vu comme tactique. Il faudra tenir le coup physiquement. Les Belges gagnaient en possession de balle avec un 52-48% flatteur.
A la 24e, Lynch intervenait devant une déviation de Boon : une superbe occasion pour les Belges qui continuent leur press avec un tir de Sinia à côté du but. Les sorties de défense de Vandermeiren sont impressionnantes, la numéro 7 belge se permettant de prendre de vitesse plusieurs Australiennes, balle au stick.
Le nul à la mi-temps est largement justifié, avec même une prépondérance de nos compatriotes.

Troisième quart-temps 0-1

Les Belges continuaient à mener la rencontre et obtenaient un pc à la 34e minute. Après une petite phase, Duquesne envoyait un puissant flat dans le but (0-1). Une avance méritée. Les Australiennes, piquées au vif, accéléraient le rythme ; les Belges ne pliaient pas, faisant preuve de beaucoup de solidarité. Les courses étaient plus longues, les interceptions plus faciles, à l’image de celles de Duquesne qui montrait beaucoup d’assurance. On notera les descentes de Versavel et Sinia. La plus grosse occasion sera pour Stewart à la 42e : elle déviait la balle de peu à côté du but de D’Hooghe.

Quatrième quart-temps 1-2

Le dernier quart débute par un pc pour les Belges obtenu à la vidéo ; le flat de Versavel était repoussé et la phase suivante aboutissait à côté du but. A la 47e, Limauge et Versavel récupéraient une balle aux 23 mètres, la numéro 10 rentrait dans le cercle sur la gauche : elle décochait un revers qui disparaissait dans les filets (0-2). Dans la minute suivante, les Australiennes obtenaient un pc mais D’Hooghe écartait facilement. Les Hockeyroos mettaient une grosse pression : la défense se montrait d’un calme et d’une clairvoyance impressionnante. A la 54e, D’Hooghe repousse une déviation de Malone en fermant impeccablement l’angle. A la 57e, les Australiennes rentraient dans le cerle et obtenaient un pc pour une balle déviée en hauteur. D’Hooghe déviait une première fois sur une joueuse adverse ; sur le nouveau pc, elle déviait du stick : superbe. Dans la phase suivante, elle ne pourra qu’effleurer la balle de Peris (1-2). Les dernières minutes s’annonçaient crispantes. A la dernière minute, les Australiennes enlèvent leur gardienne. Les 22 joueuses sont dans les 23 mètres belges. A 8 secondes du terme, les Australiennes demandent la vidéo pour un back stick de D’Hooghe : pas de faute des Belges. On jouait alors les 8 dernières secondes et la balle passait encore devant le but avant le coup de sifflet final.

Une énorme performance belge ! La première victoire des Belges sur l’Australie, un événement.

FICHE DU MATCH

Les buts : 34e Duquesne sur pc (0-1), 47e Versavel (0-2), 57e Peris (1-2)

Arbitres : Aleesha Unka et
Australie : Lynch, Malone, Peris, Kenny, Brazel, M. Fitzpatrick, Bone, Nobbs, Claxton, Williams, Chalker, puis Stewart, Taylor , Padget, S. Fitzpatrick, Wilson, Bates
Belgique : D’Hooghe, Fobe, Hillewaert, Vandermeiren, Puvrez, Leclef, Gerniers, Sinia, Nelen, Versavel, Boon, puis ‘t Serstevens, Limauge, Raymakers, Weyns, Struijk, Duquesne