L'Australie, N.1 mondiale, a pris la 3e place de la Coupe du monde de hockey masculin à l'issue de la petite finale remportée 8-1 (mi-temps: 3-0) aux dépens de l'Angleterre (FIH-7), dimanche au Kalinga Stadium de Bhubaneswar, en Inde.

Les double tenants du titre (à New Delhi et La Haye) ont rapidement trouvé le chemin des filets en deux minutes de temps, via Blake Govers et Tom Craig (8e et 9e). Craig ajouta un but à son actif en début de 2e quart-temps (19e), laissant planer peu de doute sur le sort de ce duel contre une Angleterre meurtrie pas sa lourde défaite 0-6 devant la Belgique samedi en demi-finales. La punition ne s'arrêta pas là. De retour des vestiaires, les Kookaburras plantèrent trois nouveaux buts, par Trent Mitton, Tim Brand et Tom Craig qui en profita pour signer un triplé (32e et 2x 34e). Si le capitaine anglais Barry Middleton parvint à sauver l'honneur en fin de troisième période (45e), deux penalty corners transformés par Jeremy Hayward fixèrent le score final en fin de partie (57e et 60e).

L'Australie, sacré en 1986, 2010 et 2014 et médaillée d'argent en 2002 et 2006, empoche ainsi sa cinquième médaille de bronze, après 1978, 1982, 1990 et 1994, soit sa 10e breloque depuis la création du Trophée en 1971.

L'Angleterre échoue quant à elle pour la troisième fois consécutive au pied du podium mondial, déjà battue pour le bronze en 2010 par les Pays-Bas et en 2014 par l'Argentine.

Plus tard dans la journée, la Belgique défiera les Pays-Bas pour tenter d'aller chercher un premier titre mondial. Avec deux médailles d'argent continentales (en 2013 et 2017) et un titre de vice-champion olympique (en 2016 à Rio), les Red Lions espèrent marquer l'histoire du sport belge en devant la première équipe d'une discipline collective à devenir championne du monde.