Jean-Michel Saive a disputé sa dernière rencontre officielle ce jeudi au Logis.

C’est dans une salle chauffée à blanc, bien trop petite pour accueillir tous ceux qui voulaient lui rendre hommage, que Jean-Michel Saive a tiré sa révérence. Une soirée pleine d’émotion mais surtout une ambiance de folie pour vivre la fin de la carrière du plus grand pongiste belge de l’histoire.

Logiquement ému, Jean-Mi a savouré chaque mot, chaque attention, comme ce maillot dédicacé qu’Eddy Merckx a tenu à lui faire remettre. Et puis, bien sûr, il y a eu ses deux derniers matchs. Dans une salle remplie par 600 spectateurs, Jean-Mi a fait le show, comme lui seul sait le faire. On l’a même vu essuyer une larme quelques instants avant de rentrer dans l’arène pour disputer les derniers échanges de sa carrière.

Mais ce qu’on retiendra de cette soirée, c’est que notre Jean-Mi national s’est amusé, tout simplement, disant au revoir à son public comme il se doit, avant de refermer une carrière riche de 36 années de de légende.

"Une superbe apothéose"

C’est les larmes aux yeux que Jean-Mi a pris le temps de remercier les personnes qui ont marqué sa carrière. Un long et beau discours, plein de spontanéité où il est revenu sur ces derniers jours de folie. « Je viens de vivre dix jours complètement fous. Je ne m’attendais pas à tout ça, à ces magnifiques réactions et puis à cette superbe soirée. C’est la plus belle apothéose que je pouvais espérer. Une soirée qui n’aurait jamais existé sans le travail acharné des bénévoles du club, et sans le soutien du public », a-t-il lancé, avant de verser une larme au moment de remercier sa famille, dont son frère Philippe et sa maman partageaient l’émotion.


Le dernier point de la carrière de Jean-Michel Saive: