Découvrez tous les résultats de ce vendredi soir au Mémorial Van Damme.

Paulien Couckuyt devance Hanne Claes sur 400m haies en clôture de la 43e édition

Les deux meilleures spécialistes belges du 400m haies Hanne Claes et Paulien Couckuyt, qui avaient respectivement obtenu leur billet pour les JO de Tokyo et les Mondiaux de Doha dimanche à l'occasion des championnats de Belgique, entendaient profiter de la présence d'une plus forte opposition pour encore améliorer leurs performances chronométriques. Les conditions de course rendues difficiles par le froid n'ont pas permis de voir leurs espoirs se réaliser.

Paulien Couckuyt a pris une belle 2e place en 56.68 assez loin de son chrono du championnat de Belgique (55.46). Hanne Claes a terminé 4e en 57.08, elle aussi loin de ses 55.36 qui l'avaient envoyée aux Jeux dimanche dernier.

La Canadienne s'est imposée en Sage Watson en 55.58 secondes. L'Italienne Ayomide Folorunso a pris la 3e place en 56.80.

Nafissatou Thiam 3e du concours de la hauteur avec 1m95 a regretté le froid et le vent

Invitée à se joindre aux stars du saut en hauteur en finale de la Diamond League, vendredi soir au Mémorial Van Damme, Nafissatou Thiam entendait se tester dans son exercice favori, parmi les sept qu'elle pratique en heptathlon, avant les championnats du monde de Doha qui débutent pour elle le 2 octobre. Elle espérait de nouveau franchir 2m00 mais se serait satisfait avec 1m95. C'est finalement cette marque qu'elle a réalisé à son 2e essai, en raison notamment d'une météo difficile. Elle a ensuite échoué à trois reprises à 1m97. "Je suis satisfaite. J'aurais aimé donné plus" a confié Thiam au micro de Kim Gevaert, à l'issue de son concours. "Il faisait froid et il y a avait beaucoup de vent" a précisé la reine de l'heptathlon. "Maintenant on va voir comment cela va se passer à Doha. Tout s'est bien passé au niveau des compétitions jusqu'ici cette saison." La Namuroise de 25 ans occupe le deuxième du ranking mondial de l'année grâce à son record du monde à la hauteur lors d'un heptathlon, franchissant 2m02 à Talence le 22 juin.

La victoire est revenue à la grande favorite la Russe, qui évolue sous pavillon neutre, Mariya Lasitskene qui a remporté ses dix meetings disputés cette année en plein air. Elle a effacé une barre placée à 1m99. L'Ukrainienne Yuliya Levchenko a pris la 2e place (1m97).

Le concours de Thiam lui a permis de franchir successivement des barres situées à 1m85 (1er essai), 1m89 (2e essai), 1m93 (2e essai) et 1m95 (2e essai).

Sa meilleure performance au Mémorial était de 1m93 en 2016 quelques jours après son sacre olympique de Rio.

Ismael Debjani ne réussit pas le chrono demandé sur 1500m pour aller à Doha

Après avoir échoué à 26/100es du temps qualificatif sur 1500m (3:36.26), dimanche à Berlin, Ismael Debjani n'a pas mis à profit le 1500m de la finale de la Diamond League, vendredi soir au Mémorial Van Damme de Bruxelles pour enfin passer sous les 3:36.00 nécessaires. Le Carolo, dont le record national se situe à 3:33.70, a fini 13e et signé le temps de 3:40.04 dans une course remportée par le Kenyan Timothy Cheruiyot en 3:30.22 devant les frères norvégiens Jacob et Filip Ingebrigtsen, 2e et 3e en 3:31.62 et en 3:33.33. Debjani avait participé aux Mondiaux 2017 à Londres. L'athlète du CABW y avait été éliminé en séries. Il s'était classé 8e du dernier Euro à Berlin l'an dernier et 11e de l'Euro 2016 d'Amsterdam.

Michael Obasuyi disqualifié sur 110m haies

Michael Obasuyi, le champion de Belgique du 110m haies, a fait son entrée dans la cour des tout grands de sa spécialité, vendredi soir lors du 43e Mémorial Van Damme. Le Brugeois de 20 ans, 4e des Mondiaux juniors l'an dernier et 5e de l'Euro Espoirs (U23) cette année, était invité à se joindre la finale de la Diamond League. Il a malheureusement été disqualifié pour avoir renversé volontairement une haie plutôt que de l'avoir franchie (règle 168.7). L'Espagnol Orlando Ortega s'est imposé en 13.22 (vent nul).

Tim van de Velde 13e du 3000m steeple

Tim van de Velde a pris la 13e place du 3000m steeple vendredi soir au cours du 43e Mémorial van Damme disputé à Bruxelles. A 19 ans, l'athlète de Duffel, 8e des Mondiaux juniors l'an dernier, a pu se rendre compte du chemin qu'il lui restait à accomplir pour figurer dans le gotha de son épreuve. Van de Velde dispose d'un meilleur chrono personnel de 8:33.80, qui remonte au 25 mai à Oordegem, a signé le temps de 8:41.22.

La victoire a été enlevée par l'Ethiopien Getnet Wale en 8:06.92 devant le Marocain Soufiane El Bakkali (8:07.08) et l'Ethiopien Lamecha Girma (8:07.66).

Robin Vanderbemden 9e du 200m (20.51) remporté par Noah Lyles (19.74)

Membre depuis des années des Belgian Tornados, le relais 4X400m, mais véritable spécialiste du 200m, Robin Vanderbemden a vécu un grand moment dans sa carrière, vendredi soir à l'occasion du 43e Mémorial Van Damme. Le Sérésien de 25 ans a été invité par les organisateurs à se joindre aux meilleurs coureurs mondiaux du demi-tour de piste réunis à l'occasion de la finale de la Diamond League. L'Américain Noah Lyles s'y est imposé dans le chrono de 19.74 (v: +0,8m/s) devant le Turc Ramil Guliyev (19.86) et le Canadien Andre de Grasse (19.87). Vanderbemden pouvait espérer tirer bénéfice de la présence des lévriers du tartan pour arracher sa place aux championnats du monde qui débutent dans trois semaines à Doha au Qatar. Il lui fallait battre son record personnel (20.43 en 2018) et réussir 20.36 secondes. Placé au couloir 9, tout à l'extérieur, il a franchi la ligne d'arrivée en 9e position et a réalisé le temps de 20.51.

Robin Vanderbemden ne disputera pas le 200m à Doha mais sera néanmoins du voyage dans la capitale qatarienne avec le relais 4X400m et pourrait aussi participer au relais 4X400m mixte


Hanne Maudens 9e à la longueur avec un meilleur saut de 5m80

L'heptathlonienne Hanne Maudens avait une mince chance de décrocher in extremis sa qualification dans l'épreuve du saut en longueur du Mémorial Van Damme, vendredi soir au stade Roi Baudouin. Présente au milieu des meilleures spécialistes de cette discipline, elle devait réussir une marque d'au moins 6m72 alors qu'elle débutait le concours avec un record personnel de 6m51 et un meilleur résultat de 6m42 cette année. La sociétaire du club de Vlierzele n'a réussi qu'une meilleure marque de 5m80 (+1,1m/s). Elle a renoncé à ses trois derniers essais et s'est classée 9e et dernière. La victoire dans cette finale de la Diamond League est revenue à l'Allemande Malaika Mihambo avec un saut à 7m03 devant l' Américaine Brittney Reese (6m85) et une autre spécialiste de l'heptathlon la Britannique Katarina Johnson-Thompson (6m73).

Kevin et Dylan Borlée ne réussissent pas les minima individuels pour Doha

Engagés dans le 400m National du 43e Mémorial Van Damme, Kevin Borlée et son jeune frère Dylan tentaient vendredi soir de décrocher leur billet individuel pour les championnats du monde de Doha qui débutent exactement dans trois semaines dans la capitale du Qatar. Un chrono de 45.30 secondes, ou moins, telle était l'exigence fixée. Kevin a couvert son tour de piste en 45.89 et s'est classé 3e. Dylan a été crédité 46.69 et pris la 7e place derrière son équipier chez les Tornados Julien Watrin 6e en 46.60. Quatrième Belge présent, Asamti Badji a fini 8e en 48.00.

La victoire est revenue au Trinitéen Machel Cedenio en 44.93 devant le Britannique Matthew Hudson-Smith, 2e en 45.63.

Kevin Borlée disposait d'un meilleur temps 2019 en 45.61, réalisé dimanche en finale des championnats de Belgique. Dylan Borlée a réussi un meilleur chrono de 45.73 qui lui avait valu une 3e place aux championnats de Belgique.

Avec ces chronos insuffisants, il n'y aura pas de Borlée dans les épreuves individuelles du 400m aux Mondiaux de Doha, une première depuis les Mondiaux 2007.

Kevin et Dylan Borlée seront en revanche présents avec le relais 4X400m et aussi sans doute dans le relais mixte 4X400m.


Jonathan Sacoor doit patienter avant d'obtenir son billet pour Doha

Grâce à son titre de champion de Belgique du 400m, Jonathan Sacoor a hérité de l'invitation dont disposait les organisateurs du Mémorial Van Damme. Le Beerselois de 20 ans était ainsi autorisé à courir la finale du tour de piste de la Diamond League. Il a pris la 7e place en 45.72 secondes d'une course enlevée par l'Américain Michael Norman en 44.26 devant son compatriote Fred Kerley, 2e en 44.46. La 3e place est revenue au Jamaïcain Akeem Bloomfield en 44.67. Après avoir longtemps couru vers un chrono probant, Sacoor avait réussi 45.31 dimanche en finale des Nationaux, à 1/100e de la limite qualificative de 45.30 requise pour décrocher son ticket à destination du Qatar. Il va devoir maintenant attendre la décision de l'IAAF, l'association internationale des fédérations d'athlétisme, qui devrait le repêcher.

Outre l'épreuve individuelle, on pourrait voir Sacoor participer aux relais 4X400m mixte et messieurs, du 27 septembre au 6 octobre, sur la piste du stade Khalifa International de Doha.


La Britannique Dina Asher-Smith remporte le 100m en 10.88

Dina Asher-Smith a créé une petite surprise vendredi soir à l'occasion du 43e Mémorial Van Damme. La quadruple championne d'Europe britannique s'est offert la victoire dans le 100m de la finale de la Diamond League. Elle a signé le temps de 10.88 malgré un vent légèrement défavorable (-0,3 m/s), ce qui constitue son nouveau record de la saison (a.p.b 10.91) t s'est approchée à 3/100e de son record personnel 10.85. Asher-Smith, 23 ans, a battu la favorite Shelly-Ann Fraser-Pryce qui détient la meilleure performance de l'année en 10.73. La Jamaïcaine aux 7 titres mondiaux, âgée de 32 ans et devenue maman, a dû se contenter de la 2e place en 10.95.

L'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a fini 3e en 11.09 devant la Néerlandaise Dafne Schippers 4e en 11.22.


Hanne Maudens 9e à la longueur avec un meilleur saut de 5m80

L'heptathlonienne Hanne Maudens avait une mince chance de décrocher in extremis sa qualification dans l'épreuve du saut en longueur du Mémorial Van Damme, vendredi soir au stade Roi Baudouin. Présente au milieu des meilleures spécialistes de cette discipline, elle devait réussir une marque d'au moins 6m72 alors qu'elle débutait le concours avec un record personnel de 6m51 et un meilleur résultat de 6m42 cette année. La sociétaire du club de Vlierzele n'a réussi qu'une meilleure marque de 5m80 (+1,1m/s). Elle a renoncé à ses trois derniers essais et s'est classée 9e et dernière. La victoire dans cette finale de la Diamond League est revenue à l'Allemande Malaika Mihambo avec un saut à 7m03 devant l' Américaine Brittney Reese (6m85) et une autre spécialiste de l'heptathlon la Britannique Katarina Johnson-Thompson (6m73).


Camille Laus 3e, derrière Courtney Okolo et Imke Vervaet, manque les minima sur 400m

Camille Laus disposait d'une dernière opportunité de participer au 400m individuel des championnats du monde de Doha, vendredi soir à l'occasion du Mémorial Van Damme dans une course mise sur pied par les organisateurs en marge de la seconde moitié de la finale de la Diamond League. La Tournaisienne qui a couru toute la saison derrière les 51.80 secondes qualificatives, avec un meilleur chrono situé à 52.27, a réalisé 53.23. Le record personnel de la championne de Belgique est de 51.49 (signé le 1er juillet 2018 à La Chaux-de-Fonds en Suisse).

Elle a pris la 3e place derrière l'Américaine Courtney Okolo 52.13 et Imke Vervaet 53.22 qui en a profité pour obtenir son meilleur chrono personnel (ancien r.p. 54.02). Manon Depuydt a pris la 4e place en 53.59.

Après cet échec, et la menace qui pèse sur la sélection du relais 4X400m féminin, les Cheetahs ne sont plus que 13es dans le ranking cette saison alors que la fédération belge exige une place dans le Top 12 mondial, Camille Laus n'est pas certaine de pouvoir disputer les Mondiaux au Qatar (27 septembre-6 octobre).


Fanny Smets échoue à la perche

Elle devait battre son tout récent record de Belgique de 5 centimètres, établi à Louvain le 24 août, et franchir 4m56 au saut à la perche vendredi soir lors du 43e Mémorial Van Damme, si elle voulait disputer ses deuxièmes Mondiaux d'athlétisme dans trois semaines à Doha, au Qatar, deux ans après sa 20e place à ceux de Londres. Fanny Smets n'y est pas parvenue. La sociétaire du CABW n'a pas réussi à franchir la moindre barre. Elle a échoué à trois reprises à 4m41 au cours de la finale de la Diamond League.


5.000m Hommes: Kimeli s’offre le minimum olympique !

Drapeau belge sur les épaules, Isaac Kimeli s’est offert un tour d’honneur 5.000 fois mérité en ouverture de cette 43e édition du Mémorial. Ému aux larmes, une fois la ligne d’arrivée franchie, le Belge d’origine kenyane avait toutes les raisons d’être satisfait de sa prestation. Non seulement, Isaac a remporté le 5.000m mais, avec un chrono de 13.13.02, il s’est offert le minimum olympique sur la distance. Déjà qualifié pour le Mondial, Kimeli a prouvé qu’il était en forme avec ce chrono qui ne laissera pas Emile Puttemans indifférent. Robin Hendrix, aussi qualifié pour Doha, a terminé 5e, en 13.22.69. Soufiane Bouchiki (7e, en 13.28.36) a, lui, échoué dans sa quête du fameux minimum, 13.22.50.