Le Carolo a été pris au piège d'un 1.500m bien trop lent, ce vendredi soir, à Madrid.

Qualifié sur 1.500 m pour les championnats d’Europe de Glasgow depuis sa belle prestation lors du meeting de Val de Reuil (3.41.00) vendredi dernier, Ismaël Debjani disputait sa deuxième course en salle hier soir au meeting de Madrid. Une réunion faisant partie du World Indoor Tour de l’IAAF et qui devait assurer notre compatriote d’une opposition encore supérieure. Mais certains athlètes ont visiblement fait faux bond aux organisateurs, si bien que la course était un petit peu moins relevée qu’espéré. Et d’athlètes kenyans, sur lesquels comptait le Carolo pour assurer un train rapide, il ne fut finalement question que des seuls Bethwel Birgen – qui a remporté l’épreuve en 3.40.17 – et de Vincent Kibet, qui a chuté en pleine course et n’a pas terminé. Et ce sont finalement les Espagnols qui furent le plus à la fête dans cette course, avec Gomez, Mechaal et Garcia se classant aux deuxième, troisième et quatrième places.

Quant à Ismaël Debjani, il a dû se contenter du septième rang dans un chrono supérieur à celui de Val de Reuil (3.43.60). Et forcément très éloigné du record de Belgique (3.37.30) qu’aurait pu convoiter, dans un grand soir, l’athlète de 28 ans. “C’était une cata, cette course !” s’exclame-t-il. “Super lente, tactique, avec une chute. Une vraie misère. Pourtant j’étais bien placé jusqu’aux 500m mais ensuite ce fut une course en troupeau, digne d’un championnat. Dommage !”

Parmi les autres épreuves, on retiendra la victoire sur 60 m de la nouvelle bombe polonaise Eva Swoboda (7.11), plus rapide que Dafne Schippers (7.18). Sur 400 m, l’Américain Nathan Stroher s’est imposé en 46.21, son compatriote Jarred Eaton s’est montré le plus véloce sur les haies (7.56). À la perche, succès d’Anzhelika Sidorova grâce à un saut à 4,91 m, la MPM 2019.