La Turque Yasemin Can a défendu avec succès pour la deuxième fois son titre européen féminin de cross-country à Tilburg, dimanche aux Pays-Bas. 

Nina Lauwaert a été la meilleure Belge à l'arrivée à la 22e place. Elle avait déclaré à l'avance que son objectif était de se classer parmi les vingt premières. La Belgique a terminé 10e à l'internations.

Lauwaert, 30 ans, est en forme depuis des semaines et a donc pris le risque calculé d'accompagner les quinze premières dès les départ. Imana Truyers et Hanna Vandenbussche ont tiré les leçons de leurs 44e et 61e places l'an dernier et ont pris un départ plus prudent. Vers la moitié de la course, Lauwaert a eu un moment difficile et est retombé à la 23e place. Truyers est passée à deux tours de l'arrivée à la 35e place, Vandenbussche à la 42e.

Dans la finale, Lauwaert a pu rattraper son retard, ce qui lui a permis de tenir bon et même de gravir les échelons. La championne de Belgique Truyers a aussi plus ou moins tenu le coup et s'est classé 36e, Vandenbussche a elle dû se contenter de de franchir la ligne en 54e position.

Pour la médaille d'or, un duel passionnant a opposé en fin d'épreuve la Turque Yasemin Can, sacrée en 2016 et 2017, et la Suissesse Fabienne Schlumpf. Dans la dernière phase, la Norvégienne Karoline Grövdal est également remontée mais n'a pu que revendiquer le bronze de la 3e place.

Au classement par pays, il n'y a rien eu à faire contre les Néerlandaises, qui ont terminé avec trois places dans le Top 11 (Krumins 4e, Vastenburg 5e et Koster 11e). La Grande-Bretagne a fini deuxième et l'Allemagne troisième.

Il reste à disputer les épreuves seniors messieurs (14h10) et les relais mixtes (14h55).