Les New England Patriots ont pris dimanche dernier la mesure des Los Angeles Chargers en demi-finale de Conférence en NFL (41-28).

Si les équipiers de Tom Brady sont passés (c'est quasiment devenu une habitude) et affronteront les Kansas City Chiefs pour une accession au Super Bowl, l'histoire retiendra tout même la rencontre entre les Patriots et les Chargers. Pourquoi? C'est la première fois qu'une femme officiait en tant qu'arbitre lors d'un match de playoffs en NFL. Sarah Thomas était juge de touche. "J'ai toujours dit que si vous faites quelque chose parce que vous aimez cela et pas parce que vous voulez prouver à quelqu'un qu'il a tort sur un sujet ou que vous cherchez de la reconnaissance en raison de cela, cette reconnaissance finira par arriver", sourit-elle.

Sur un terrain de football américain, il y a 7 arbitres. Sarah Thomas, 46 ans et mère de trois enfants, fait partie intégrante de l'équipe de Ronald Torbert. Sa prestation a en tout cas plu aux divers observateurs, prêts à miser sur une belle carrière pour la native du Mississippi. "Elle est exceptionnelle", a déclaré Steve Smith Sr, ex-joueur des Panthers qui a eu Sarah Thomas comme arbitre et qui est actuellement consultant. "Elle savait exactement ce qu'elle faisait. Si les gars essayaient de la défier, elle ne reculait pas. Elle disait: 'C'est mon travail. C'est ce que tu as fait de mal', ou encore 'Bonne prise'."

Sarah Thomas ne se prend pas la tête. Il faut dire qu'elle a déjà une belle carrière derrière elle puisqu'elle fut déjà la première femme à officier lors d'une finale universitaire. "Il y avait beaucoup de pression parce que j'étais la première femme à officier à ce niveau mais je ne l'ai pas sentie", racontait-elle à l'époque. "C'est un travail très amusant. J'ai beaucoup appris grâce aux différents arbitres avec lesquels j'ai travaillé. Les fans étaient en tout cas supers. Les papas voulaient prendre des photos avec moi, les mères et les filles ont demandé mon autographe. Je n'ai jamais prétendu être un modèle."

Habituée à essuyer les plâtres, donc, Sarah Thomas est aussi la première femme à occuper un poste d’officiel à temps plein dans la NFL, depuis 2015. "Je fais ce métier uniquement parce que je l’adore", assure-t-elle. "Les autres arbitres ne me regardent pas comme une femme, mais d’abord comme un officiel parmi tant d’autres. Si j'ai une queue de cheval, je range mes cheveux sous ma casquette et je suis un arbitre comme les autres..."

Sarah Thomas en pleine action. © AFP