"Il a fallu se battre jusqu'au bout", a avoué le quarterback de New England Tom Brady, après la nouvelle victoire des Patriots dans le Super Bowl, dimanche à Atlanta. 

"C'était un match difficile. Les Rams nous ont rendu la tâche difficile, il faut les féliciter, ils ont vraiment bien joué en défense, mais heureusement notre défense a réalisé son meilleur match de toute la saison.

"C'est une victoire incroyable face à une très bonne équipe, ce n'est pas pour rien qu'elle est arrivée en finale, mais on a réussi à se créer des espaces. On a bien fait avancer le ballon, mais on n'a pas réussi à marquer beaucoup de points. On ne pouvait pas se permettre de retirer notre pied de l'accélérateur, face à une équipe aussi complète et forte dans tous les secteurs, cela aurait été fatal".

"Julian (Edelman, le receveur élu meilleur joueur du Super Bowl, ndlr) a réussi son meilleur match de la saison. Je suis très fier de lui, de ce qu'il a accompli. Il est revenu cette saison de sa rupture du ligament croisé (d'une genou) et il s'est battu comme tout le monde, c'est un guerrier, il a cimenté un peu plus sa place dans l'histoire de la NFL".

"Mieux vaut une victoire horrible qu'une belle défaite", a de son côté commenté Edelman. "Tom (Brady) est comme un frère pour moi, il a été super important pour me coacher mentalement d'une certaine façon et par ses actions comme joueur et comme père de famille. C'est un honneur de jouer avec un gars comme lui. Il en est à son sixième Super Bowl gagné, c'est fou".

Enfin le coach de Los Angeles Sean McVay était désespéré: "C'est dur", avouait-il, "j'aime cette équipe, j'aime ces joueurs. Je n'en ai pas assez fait de mon côté pour mettre mon équipe en position de gagner, cela me rend malade".

"Mais il faut féliciter le coach Belichick et ses Patriots, ils ont fait du bon boulot, c'est même extraordinaire, il n'y a pas d'autre mot. Nos joueurs ont tout donné et tout essayé. Mais on n'a pas réussi ce qu'on espérait, et cela vient de moi en premier lieu".