Impressionnant, le Belge donne tout ce qu'il a pour s'accrocher à Ogier et à son rêve.

A couper le souffle, les images nous font frissonner, de plaisir et de peur qu'il arrive quelque chose à notre compatriote en pleine attaque pour maintenir un maximum de pression sur Sébastien Loeb.

Sur cette deuxième boucle, le pilote Hyundai a pris plus de risques, mais les écarts sont restés infimes. Il a repris 1.2 à Seb Ogier dans l'ES11 avant de perdre deux dixièmes dans l'ES12, la dernière de cette 3e étape.

"Cette dernière spéciale était plus sèche et, hormis sur les petites portions de glace, j'étais à la limite partout. Je ne peux pas aller plus vite", avouait un Thierry au sommet de son art.

Pour garder son grand rival 4.3 derrière, le Français a aussi dû sortir le grand jeu. "J'ai poussé fort aussi", reconnaissait-il tout transpirant. "Quatre secondes ce n'est rien. Je dois faire le job."

Il veut inscrire son nom une septième fois au palmarès de l'épreuve. Et égaler le record d'un certain Sébastien Loeb. "Les deux dernières spéciales de l'ultime étape devraient être plus sèches. Normalement, ce sera à notre avantage..."

Il leur reste quatre spéciales et 63,98 km ce dimanche pour se départager entre 8h20 et 13h00. Avec deux passages au sommet du Col de Turini.

On devrait aussi assister à une très belle bataille pour la 3e marche du podium entre Sébastien Loeb sur la 2e Hyundai et les Toyota de Jari-Matti Latvala et surtout Ott Tanak séparés par 19.6. Auteur des quatre meilleurs temps ce samedi, l'Estonien partira derrière mais favori.

Enfin en WRC2, un excellent Guillaume de Mevius a signé un troisième scratch, 3 dixièmes devant la Skoda de l'espoir mondial Kalle Rovanpera. Voilà qui devrait faire taire certaines mauvaises langues. Le pilote de la Citroën C3 R5 DG Sport est désormais dixième au général et deuxième en WRC2. Mauvaise nouvelle par contre pour l'autre espoir belge Grégoire Munster, contraint à l'abandon au milieu de l'ES11, amortisseur cassé après avoir tapé. Le règlement particulier du Monte-Carlo ne l'autorisera pas à repartir ce dimanche en Rally2. Dommage...