Avant de partir pour le Dakar, le nonuple champion et son équipier ont visité l’usine d’Alzenau.

Quelques jours seulement avant de partir ensemble pour leur quatrième Dakar au volant d’une buggy Peugeot 3008 privé aligné par PH Sport, Sébastien Loeb et son fidèle équipier Daniel Elena ont visité pour la première fois l’usine Hyundai Motorsport basée à Alzenau. L’occasion pour l’équipage de se familiariser un peu plus avec leur nouvelle équipe en WRC et de mouler leur siège baquet en vue du prochain Monte-Carlo. Les premiers essais, si tout se passe bien au Pérou, ne sont pas prévus avant le 19 janvier, deux jours à peine avant le début des reconnaissances de la première manche du Mondial WRC.

« Ce sera court, mais nous tenions absolument à être au départ du Monte, une épreuve où l’expérience compense beaucoup et où vous ne roulez jamais à 100%, » a déclaré le nonuple champion avouant « devoir s’habituer, mais aimant bien ses nouvelles couleurs orange et bleu. »

Le nouvel équipier de Thierry Neuville a confirmé que, le cas échéant, il aiderait notre compatriote dans la quête de son premier titre mondial. « Je suis là pour me faire plaisir et aider Hyundai a décrocher les deux couronnes. Mon programme ne comprend que six rallyes. Je ne vise personnellement rien au championnat. Les points n’auront pas d’importance pour moi. »

Quand à un éventuel succès? « C’est évidemment toujours l’objectif, mais je sais que ce sera difficile avec un nouveau team, une nouvelle voiture dans un championnat très compétitif. Je ferai tout pour y arriver, comme je l’ai fait lors de mes trois apparitions en 2018, mais je ne mets aucune pression."

© D.R.