Le Verviétois passera aux pneus Bridgestone qui devraient lui permettre de viser la victoire dans le championnat japonais

Tombé fou amoureux du Japon, Bertrand Baguette officie sans discontinuer dans le championnat Super GT local depuis 2014. Malgré une victoire aux 1000km de Suzuka il y a deux ans, le citoyen de Thimister-Clermont vit une aventure sportivement compliquée dans une des compétitions les plus relevées de la planète. Il faut reconnaître que notre ancien champion de Formule Renault 3.5 n'a pas été aidé par les aléatoires Dunlop équipant sa Honda NSX du Nakajima Racing alors que la guerre des pneumatiques fait rage.

Cela pourrait bien changer en 2019 puisque "BB" a été placé par Honda Racing au sein de l'équipe Real Racing dirigée par l'ex-pilote DTM Katsutomo Kaneishi. Un transfert qui change beaucoup de choses puisque la NSX de cette formation est équipée de gommes Bridgestone nettement plus homogènes. C'est équipé des enveloppes japonaises que Jenson Button et son équipier Naoki Yamamoto ont remporté le défunt championnat sur la Honda du Team Raybrig Kunimitsu. On peut dès lors espérer voir Baguette se battre plus souvent pour la victoire aux côtés de l'ancien pilote de Formule 3 Koudai Tsukakoshi.

C'est Narain Karthikeyan, passé par la F1 chez Jordan et HRT, qui remplacera Bertrand chez Nakajima Racing aux côtés de l'ex-pilote F2 Tadasuke Makino. Jenson Button fera quant à lui toujours équipe avec Naoki Yamamoto chez Team Raybrig Kunimitsu.