Une nouvelle livrée noir et or pour les Américains.

Alors que les premiers essais hivernaux sont programmés dans dix jours, du 18 au 21 février à Barcelone, neuf des dix écuries de F1 ont annoncé la date de présentation de leur nouvelle monoplace qui, soyons en sûr, sera meilleure que sa devancière. Du moins sur le papier...

Une fois n'est pas coutume, ce sont les Américains de Haas qui ouvriront le bal ce jeudi 7 février en levant le voile sur une monoplace au tout nouveau look. L'équipe de Romain Grosjean et Kevin Magnussen a abandonné ses traditionnelles couleurs rouge, gris et blanc pour une livrée noir et or (en l'honneur en leur nouveau partenaire Rich Energy, une marque de boissons énergisantes) qui pourrait rappeler la belle époque des Lotus John Player Spécial.

C'est ensuite à partir de lundi prochain que s'enchaîneront la plupart des présentations avec Toro Rosso le 11 (avec le retour de Kvyat et les débuts d'Alex Albon), Renault le 12 (avec le souriant Daniel Ricciardo piqué à Red Bull et restant fidèle au Losange), Red Bull (avec le moteur Honda et Pierre Gasly aux côtés de Max Verstappen), Mercedes et Racing Point (l'équipe de Lawrence Stroll a songé à réutiliser le nom Lola mais finalement devra garder ce nom stupide pour une écurie de F1) le 13, McLaren le 14 (avec pour la première fois un tandem Sainz-Norris comptant zéro podiums à son palmarès), Ferrari le 15 (avec un nouveau team manager et beaucoup d'espoirs et d'attentes placés en Charles Leclerc) et Alfa Romeo (le nom Sauber a définitivement disparu) le 18 avec un Kimi Raikkonen pouvant créer la surprise. Seule l'écurie Williams où l'on attend les débuts du champion de F1 George Russell et le retour du miraculé Robert Kubica n'a pas encore communiqué la date où elle dévoilera son nouveau bébé.

Une deuxième et dernière semaine d'essais aura toujours lieu en Espagne dans la foulée de la première (du 25 au 28 février) avant d'embarquer tout le matériel pour l'Australie où aura lieu le premier GP, le 17 mars à Melbourne.

Avec pas mal de changements dans les teams concurrents aux champions (Mercedes est la seule équipe où rien ne change même si Bottas doit de plus en plus sentir la pression d'Esteban Ocon), la saison 2019 s'annonce très intéressante à suivre.