Les commissaires veulent éviter tout nouveau soleil ce week-end en Italie.

Les images ont rapidement fait le tour d'Internet. Ce matin, lors de la Course 1 de Formule 3 dans le cadre du Grand Prix d'Italie, le pilote Alex Peroni a fait un terrible soleil dans la courbe de la Parabolica. La monoplace du pilote Campos avait décollé sur un imposant vibreur-saucisse (aussi appelé gendarme couché) censé dissuader les concurrents d'abuser des limites de la piste.

Face à la dangerosité de ces artifices, la FIA a décidé de retirer le vibreur incriminé ainsi que ceux présentant des similitudes. Efficaces avec des voitures plus lourdes, ils font office de tremplin avec de frêles monoplaces.

On se rappelle que le Circuit de Spa-Francorchamps en avait également installé quand son directeur était encore Pierre-Alain Thibaut. Mais les "saucisses" avaient rapidement dû être retirées pour des raisons similaires.

Alex Peroni est sorti indemne de sa cabriole mais a néanmoins été emmené au centre médical pour des examens approfondis.