Le camion du Néerlandophone était resté enlisé dans une dune lors de la 2ème étape.

L'histoire est passionnante et mérite d'être contée. Engagé sur un camion Ford pour ce Dakar, Peter Van Delm s'était retourné au passage d'une dune lors de la 2ème étape entre Pisco et San Juan. Un incident d'autant plus fâcheux que le mastodonte blanc souffre de problèmes divers, notamment d'ordre électrique. En attendant, Van Delm s'est retrouvé pendant deux jours dans le désert péruvien en attendant que son camion puisse être remis sur ses roues et en état de marche.

Ce jeudi soir, le Ford n°523 n'avait plus les quatre fers en l'air et toute l'équipe VDR Truck Racing met désormais les bouchées doubles... pour être au départ de la deuxième boucle du Dakar ! Cette année, le règlement sportif stipule en effet que ceux qui ont abandonné lors de la première semaine peuvent réintégrer la caravane pour la deuxième partie de l'épreuve.

"Il y a en effet une chance que le camion soit réparé à temps pour l'étape de dimanche qui marquera le début de la 2ème boucle", a-t-on indiqué dans l'entourage de Peter Van Delm. "Le Ford va désormais être extrait des dunes et Yves Rutten, l'équipier de Peter, est actuellement en route pour Pisco pour savoir si les réparations sont possible. Dès que nous aurons le feu vert, Peter fera un bref aller-retour en Belgique pour récupérer les pièces de remplacement. Notre Dakar vient seulement de commencer..."

Une sacrée course contre-la-montre qui résonnerait comme une victoire si elle est relevée. Mais à coeur vaillant, rien d'impossible.