Les voitures des deux Belges occupent actuellement les 6e et 8e places.

C'est parti tambour battant ce dimanche à 5h45 du matin (heure locale) pour les 12 Heures de Bathurst. Le début de course fut typique du tour d'horloge australien : entre les neutralisations, les meilleures GT3 sont dans un mouchoir et bien malin celui qui pourra désigner un vainqueur à 17h45...

Alors qu'un premier tiers de l'épreuve vient d'être avalé, c'est la BMW M6 GT3 n°42 du Schnitzer Motorsport (Farfus-Mostert-Tomczyk) qui mène la danse après une remontée progressive dans la hiérarchie. La Bavaroise précède la Nissan GT-R n°35 KCMG (Matsuda-Chiyo-Burdon) et l'unique Aston Martin V12 Vantage du R-Motorsport encore en lice (n°62, Vaxivière-Dennis-Kirchhöfer) après le gros crash de la n°760 (Kamelger-Baenzinger-Leemhuis-Parry).

Tout va bien du côté des deux seuls Belges présent au Mount Panorama. L'Audi R8 LMS n°22 Team Valvoline de Fred Vervisch occupe actuellement la 6e place. L'équipier du Courtraisien, Kelvin Van der Linde, a momentanément occupé la tête. L'Audi n'a que 12 secondes de retard sur la BMW de tête. Et Maxime Soulet ? Sa Bentley Continental n°108 navigue à la 8e place et n'est qu'à 15 secondes des leaders. Une victoire noire-jaune-rouge est dès lors plus que possible et plein de choses peuvent encore arriver...