Telle est l'opinion d'un ancien Champion d'Europe avec l'Allemagne de l'Ouest.

International ouest-allemand au croisement des années 1970-1980, Hans Peter Briegel garde un oeil critique sur les prestations de la sélection allemande. Selon le Champion d'Europe 1980, les difficultés rencontrées depuis le Mondial russe, où l'Allemagne a été sortie dès les phases de poules, et lors de cette Nations League, qui a vu l'Allemagne être reléguée en Ligue B pour la prochaine édition, sont à mettre à l'actif de Pep Guardiola.

Dans les colonnes de La Repubblica, l'ancien joueur de Kaiserslautern pointe l'ancien entraîneur du Bayern Munich comme responsable de la crise de la Mannschaft. "C'est de sa faute. Il nous a trompés en déclarant qu'il était suffisant d'avoir 75 % de possession de balle pour gagner", souligne Briegel. "Mais ce n'est pas le cas. Dans le football, le résultat est beaucoup plus important que le contrôle du jeu. Avoir le ballon n'est pas suffisant pour gagner, et la France en a fait une démonstration claire en devenant championne du monde."

Celui qui n'a jamais réellement connu le succès comme coach, avec des passages par de modestes clubs allemands, en Turquie, en Albanie et à Bahreïn, énonce donc implicitement que la masse de joueurs de la Mannschaft à avoir côtoyé l'entraîneur catalan au Bayern entre 2013 et 2016 a été mal influencée par le style de jeu, tout en possession de l'actuel mentor de Manchester City.

Précisons enfin que l'Allemagne disposait déjà de ce style de jeu au début de l'ère Löw à la fin des années 2000.