Nouveau coup de tonnerre dans notre football : l’entraîneur de Lokeren arrêté

Ce lundi aura été riche en rebondissements dans l’affaire désormais nommée Footballgate.

La journée a commencé par une requête en récusation du juge d’instruction Raskin, pour se terminer par une nouvelle arrestation. Celle de Peter Maes, l’entraîneur actuel de Lokeren.

Peter Maes (54 ans) est un ancien gardien de but, notamment du Standard et d’Anderlecht.

Essentiellement remplaçant pendant sa carrière de joueur, il s’est fait un nom comme entraîneur ces dix dernières années. D’abord à Malines puis surtout à Lokeren où il a remporté deux Coupes de Belgique.

Élu entraîneur de l’année en 2014, il a par contre échoué lors de son unique passage dans un grand club du Royaume, le RC Genk entre 2015 et 2016. Il était de retour à Lokeren depuis le mois d’août 2017, mais sans connaître le succès. Il était même au bord du C4 suite aux mauvais résultats des dernières semaines jusqu’à son interpellation lundi soir. Lokeren est l’un des clubs où Dejan Vlejkovic avait ses entrées, comme le FC Malines.

Peter Maes avait reçu une convocation voici cinq jours déjà, afin d’être auditionné dans ce dossier. Il était loin d’imaginer que cela se solderait par une arrestation.

Hier, il a été interrogé à deux reprises dans ce dossier. Une première fois le matin, à l’heure prévue de sa convocation. Une seconde dans l’après-midi. À l’issue de cette audition, Peter Maes a été privé de liberté. Il doit être déféré ce mardi devant un juge d’instruction. Juge qui décidera de son placement ou non sous mandat d’arrêt.

Peter Maes est proche de Dejan Vlejkovic. Les deux sont de bons amis.

Le fait que Veljkovic aime choyer ses amis footballeurs est désormais connu. On l’a vu notamment avec une réduction de prix sur l’achat d’une voiture par Sebastien Delferiere. Il semblerait que Peter Maes ait lui aussi bénéficié de réductions lors de l’achat d’une voiture dans un garage à Alost.

En juillet 2011, le garagiste place une photo sur Facebook où Maes reçoit les clés d’une Audi A1. Veljkovic est également à l’arrière-plan.

Voilà qui expliquerait donc son interpellation.