Le sélectionneur roumain de la Turquie, Mircea Lucescu, a vu son contrat rompu avec la Fédération turque de football, a annoncé la TFF lundi.

"Un accord a été trouvé avec l'entraîneur de l'équipe nationale Mircea Lucescu (...) concernant la rupture du contrat" qui le liait à la sélection depuis 2017, a annoncé la TFF dans un communiqué.

Cette annonce survient alors que la Turquie cherche à se renouveler avant d'aborder la phase qualificative pour l'Euro-2020, où les Turcs sont placés dans le groupe H, avec la France, l'Islande, l'Albanie, la Moldavie et Andorre.

Le bilan de Lucescu, 73 ans, à la tête de l'équipe nationale est de 4 victoires, 6 nuls et 7 défaites en 17 rencontres, et il n'a pas réussi à ce qu'elle se qualifie pour le Mondial-2018.

La TFF n'a pas désigné le successeur de Lucescu à la tête de la "Milli Takim", mais les médias turcs rapportent qu'elle espère convaincre Senol Günes, l'actuel entraîneur de Besiktas.

Senol Günes est "le premier nom" sur la liste des prétendants, mais la situation peut "évoluer", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la TFF.

Selon des médias turcs, Besiktas, que Günes entraîne depuis 2015, est déjà en quête d'un nouveau technicien pour le remplacer en cas de départ.

Günes, 66 ans, a déjà dirigé la sélection nationale de 2000 à 2004, menant la Turquie à une troisième place en Coupe du monde en 2002, sa meilleure performance à ce jour.