Franky Vercauteren a été nommé conseiller sportif de OHL mais ne sera pas sur le banc à côté du T1 Vincent Euvrard.

Franky Vercauteren est de retour dans le pays ! Sa tâche ? Sauver Oud-Heverlee Louvain de la relégation vers la division amateur. En ce moment, OHL est dernier en D1B. Vercauteren sera conseiller sportif, Vincent Euvrard (son bras droit au Cercle et à Al-Batin en Arabie saoudite) sera le T1.

La salle de presse d’OHL n’aura jamais été aussi remplie. "Et moi, cela fait longtemps que je n’ai plus vu autant de journalistes" , souriait Vercauteren.

Bizarrement, Vercauteren ne prendra pas place sur le banc. "Non. (En blaguant) Je vais faire des allers et retours vers le banc, et je vais faire signe de loin à Vincent pour lui dire ce qu’il doit faire. Non, plus sérieusement, on sera en contact s’il le faut, mais je reste en haut dans la tribune. On voit mieux d’en haut. Et de toute façon, Vincent a la même idée du football que moi. Notre communication sera très réduite. Quelques SMS, c’est tout. Juste des choses très urgentes."

Le duo ne travaillera donc pas comme le font Michel Preud’homme et Emilio Ferrera au Standard. Vercauteren : "J’ai compris que Michel est dans la direction du club et qu’il est même vice-président. Non, moi, pas du tout."

Autre particularité : il ne donnera pas les entraînements. "Il y a beaucoup de travail à d’autres niveaux. Je vais regarder les entraînements pour voir certaines choses."

La dernière place du club n’a pas effrayé Vercauteren. "C’est vrai qu’OHL est mal barré en ce moment, mais Anderlecht est aussi mal barré. C’est un défi de sauver le club en D1B. Si je m’amuse, le club va aussi s’amuser. Je ne me sens pas trop bien pour un club comme OHL. Si j’avais voulu rester en D1A, je serais resté au Cercle."

Vercauteren sort d’une aventure décevante en Arabie saoudite. "J’ai trop vite accepté le job. Il y avait trop de facteurs dérangeants. J’aurais davantage dû m’informer avant de signer."

Le duo Vercauteren-Euvrard a signé jusqu’à la fin de la saison. Vercauteren : "Il n’y a pas de projet ultérieur, mais on verra à la fin de la saison. On n’en a pas encore parlé."

Vercauteren connaît beaucoup de joueurs du noyau actuel. "Mais je veux d’abord voir dans quel état les joueurs se trouvent actuellement."