Franco Iovino a été prié de ne plus mettre un pied à l’Académie suite au départ de Luca Monticelli (14 ans) à Anderlecht.

Cette semaine, le Standard a appris le futur départ d’un de ses jeunes pour Anderlecht. Il s’agit du capitaine des U14, Luca Monticelli. Ce mouvement entre l’Académie et Neerpede a fait réagir la direction liégeoise qui a décidé, comme Bruno Venanzi nous le confiait en février dernier, de durcir le ton. L’agent du jeune joueur, Franco Iovino, a donc été prié de ne plus se présenter à l’Académie et au stade de Sclessin.

Du côté de la direction, ce n’est pas tellement la perte du joueur qui énerve. Monticelli faisait partie des trois meilleurs joueurs de son équipe mais il n’est absolument pas présenté comme le plus grand espoir de l’Académie comme le fut Zinho Vanheusden quelques années auparavant.

En interne, des réserves étaient même émises à son sujet car, malgré sa grande taille, le joueur ne présentait pas une technique phénoménale.

Ce qui énerve surtout le Standard, c’est le double jeu joué par son agent. En début de saison, ce dernier, accompagné des parents du joueur, a rencontré le directeur de l’Académie, Pierre Locht, afin de discuter de l’avenir. Le Standard a exposé le projet sportif qu’il entendait mettre en place pour Monticelli et c’est à ce moment-là que l’agent et les parents ont réclamé un porte-fort de 300 000 €. Le club, qui était disposé à indemniser les frais de déplacement, a répondu négativement à cette demande, précisant qu’elle était indécente pour un joueur de 13 ans.

Aujourd’hui, il est hors de question, dans le chef des dirigeants liégeois, de céder à toutes les demandes des familles et agents pour de si jeunes joueurs. Le clan Monticelli a alors précisé qu’il allait réfléchir au projet sportif exposé par le club. Après des mois d’attente, les deux parties se sont à nouveau rencontrées il y a deux semaines et le clan Monticelli a dit adhérer au projet du Standard. Franco Iovino, l’agent du joueur, a précisé au directeur de l’Académie que le jeune resterait à Sclessin. Aujourd’hui, le Standard apprend qu’il s’agissait d’une fausse promesse puisque Luca Monticelli poursuivra sa formation à Neerpede.

Le Standard, qui n’a pas oublié que Iovino a fait sortir Openda et Guarneri de son centre de formation, lui a alors signifié qu’il n’était plus le bienvenu à l’Académie. En agissant ainsi, le club entend durcir le ton avec les agents afin que ces derniers ne prennent plus autant d’importance chez les jeunes.