Un porte-fort ainsi qu’un contrat à l’âge des 15 ans du joueur pour une durée de trois ans ont bien été proposés par le Standard.

Suite à la parution de notre article concernant le départ de Lucas Monticelli (capitaine des U14) du Standard vers Anderlecht, la famille du joueur a souhaité rectifier les choses suite à des informations erronées précisant qu’en aucun cas, le départ du jeune joueur était dicté par l’argent mais bien par la volonté de rencontrer un nouveau challenge sportif à la demande du jeune en question.

Selon le club, la famille du joueur ainsi que son agent, Franco Iovino, ont réclamé un porte-fort de 300 000 € tandis que le club, lui, n’était uniquement disposé à indemniser les frais de déplacement. Or, preuve à l’appui que nous avons pu constater, un porte-fort ainsi qu’un contrat à l’âge des 15 ans du joueur pour une durée de trois ans ont bien été proposés prouvant ainsi la valeur du jeune élément de l’Académie allant ainsi à l’encontre de doutes prétendus par le club sur le joueur. De plus, Anderlecht n’était pas le seul prétendant pour Luca Monticelli puisque Bruges, Gand et Genk, en Belgique, se l’arrachaient. Des offres plus lucratives provenant de l’étranger ont été repoussées car la famille considère le joueur encore trop jeune pour quitter le pays en pleine formation. Ensuite, la famille du joueur ainsi que son agent assurent avoir prévenu le Standard de l’intérêt d’autres clubs ainsi que éventuelles visites de ces derniers.

Les parents Monticelli remercient également le Standard pour les sept années passées par leur fils au club. Suite à cette affaire, l’agent Franco Iovino a été interdit de séjour à l’Académie ainsi qu’au stade.

"Cela ne me dérange pas mais ce que je n’accepte pas, c’est qu’on s’attaque à la famille et au joueur." Enfin, concernant les départs d’Openda et Guarneri, l’agent précise : "Concernant Lois, il s’agissait de l’ancienne direction, le club ne connaît dès lors pas les tenants et aboutissants du dossier. Quant à Guarneri, il était géré par le duo Henrotay Van Buyten, le club ne semblait pas ennuyé quand le joueur était proposé dans d’autres clubs."