Les Mouscronnois n'abordent pas de la meilleure des manières leur match face à Genk. 
Une semaine difficile vient de se conclure chez les Hurlus. En effet, l'ensemble du groupe a été touché par la grippe, même le coach. "Un microbe s'est introduit dans le vestiaire cette semaine et tout le monde est tombé malade. Ce n'est que ce vendredi que j'ai pu récupérer l'ensemble du groupe" explique Bernd Hollerbach, encore bien enrhumé. 
C'est un groupe déforcé qui s'apprête donc à se déplacer chez des Genkois qui sortent d'un match nul face à Naples en Champions League. "Nous avons regardé la rencontre tous ensemble au club. Genk est une très belle équipe qui voudra poursuivre sur sa lancée. Je ne pense pas qu'ils seront encore essoufflés de leur match de mercredi. Ce sont des professionnels, en 3 jours de temps ils auront récupéré de ce match intense." 
Avec toutes ces maladies, Bernd Hollerbach devra composer avec les joueurs remis sur pied. "Certains évacuent le microbe plus vite que d'autres. Je verrai donc samedi à l'entrainement quels joueurs seront les plus aptes à jouer dimanche. Certains professionnels mettent un jour à s'en remettre. Pour d'autres cela met plus de temps..."
Pour cette rencontre Bernd Hollerbach fait également face à une pluie de blessures : Perica est retourné en Italie pour faire examiner son genou, Bakic a été opéré du genou, Omoigui a repris avec le groupe mais n'est pas encore prêt et Pietrzak n'est pas encore remis de son coup de jambon reçu face à Waasland-Beveren. Lilo Guarneri est quant à lui toujours cloitré chez lui à cause de la grippe.