Rien ne va plus entre Genk et le clan d’Alejandro Pozuelo. Genk refuse de négocier avec le FC Toronto, qui veut le transférer directement pour 8 millions et qui lui offre un salaire annuel d’environ 4 millions. 

Les agents de Pozuelo, eux, ne veulent plus négocier avec Genk. Ils iront au tribunal si Genk ne lâche pas son joueur.

Le litige concerne la clause de départ qui est reprise dans le contrat du joueur. Après le ‘non’ de Genk et Pozuelo au club saoudien d’Al Ahli en janvier, les deux parties avaient convenu de geler la clause jusqu’au mois de juin. Selon Genk, il y avait un accord verbal à ce sujet, confirmé par un échange de mails. Mais aucun document n’a été signé. Et donc, les agents prétendent que Pozuelo n’a pas fait de promesse.

Ils songent même à faire appel à la loi de ‘78 pour rompre unilatéralement son contrat et forcer le départ. Entre-temps, Pozuelo se présente encore aux entraînements.