Menés 2-0, les Carolos ont réussi à inscrire trois buts et gagner cette rencontre amicale.

Le Sporting de Charleroi s'est déplacé ce vendredi dans la ville d'Oliva pour affronter l'équipe allemande de Sankt Pauli. Felice Mazzù voulant faire jouer un maximum d'éléments, la partie s'est déroulée en deux mi-temps de 60 minutes.

Pour débuter la rencontre, Mazzù a décidé d'aligner Gholizadeh en soutien de Niane, Henen et Bruno évoluant sur les deux flancs. Malheureusement pour lui, l'Iranien s'est blessé après 30 minutes et a laissé sa place à Benavente.

Durant le début de partie, les Allemands dominaient alors que Charleroi avait du mal à sortir de leur espace de terrain. Sankt Pauli était récompensé de son pressing après 26 minutes et prenait l'avance via Meier (1-0).

Les Zèbres prenaient ensuite la rencontre en main et se montraient plus dangereux. Malgré une frappe de Bruno déviée par le gardien adverse, Charleroi finissait la première mi-temps avec un but de retard.

En deuxième période, Felice Mazzù décide de changer son dispositif tactique et de passer en 3-5-2, Benavente jouant en soutien de Perbet et Osimhen. La deuxième mi-temps ne débutait pas bien pour les Carolos qui allaient encaisser le deuxième but de la partie des œuvres de Zehir à la 71e (2-0). Mais Charleroi ne lâchait pas pour autant et allait réduire le score via Perbet quatre minutes plus tard (2-1).

Le quatrième quart-temps allait être pour le Sporting : coup sur coup, Jérémy Perbet (sur coup-franc) et Ilaimaharitra, tout juste remonté au jeu en lieu et place de Benavente (sur un tir de loin), mettaient les Carolos aux commandes (2-2 puis 2-3).

Petite remontada donc pour les Carolos qui finissent d'une bien belle manière leur stage, eux qui rentrent en Belgique ce samedi après-midi.

La composition du Sporting Charleroi en première mi-temps: Penneteau, Marinos, Dessoleil, Zajkov, Willems, Ilaimaharitra, Hendrickx, Henen, Bruno, Golizadeh, Niane.

La composition du Sporting Charleroi en deuxième mi-temps : Riou, Angella, Dervite, Martos, Nurio, Busi, Diandy, Rodes, Benavente, Osimhen et Perbet


Revivez le match via notre envoyé spécial en Espagne: