Comme Charleroi, le Cercle Bruges cherche toujours son nouvel entraîneur alors que la reprise des entraînements approche.

Après avoir sondé le marché français (Ismaël, Mercadal) via l’AS Monaco, la direction misait sur Besnik Hasi, notamment pour sa grande connaissance du championnat belge.

Après quelques jours de négociations, Hasi a finalement dit non. Sous contrat jusqu’à la fin du mois de juillet à Al Raed, l’ancien Anderlechtois aurait perdu beaucoup d’argent en laissant tomber la fin de son bail en Arabie saoudite.

Le Cercle continue donc ses recherches. La solution pourrait venir d’un entraîneur étranger. Il reste cinq jours avant le premier entraînement, fixé le lundi 17 juin.