Herman Van Holsbeeck est toujours en procès avec Marc Coucke concernant le paiement de sa prime de départ d’1,8 million, que Coucke refuse de débourser. 

Normalement, le Cepani (le centre belge pour l’étude et la pratique de l’arbitrage national et international) devait se prononcer au mois de février, mais le procès a été reporté quand l’affaire Mains propres a éclaté. Van Holsbeeck a été entendu, mais n’a jamais été inculpé. Le Cepani attend le résultat de l’enquête avant de prendre une décision. Hein Vanhaezebrouck, lui, ne devra pas aller au tribunal pour récupérer sa prime d’1,5 million. Anderlecht espère trouver un accord avec lui à la fin de cette semaine.