Deux mois après avoir été viré, Hein Vanhaezebrouck peut s’attendre au versement de sa prime de départ. C’est ce que Marc Coucke nous a confié. 

Le paiement devrait avoir lieu la semaine prochaine.

Selon certaines rumeurs, il n’y aurait pas d’accord entre les deux parties, vu qu’Anderlecht considérerait le divorce comme une décision prise de commun accord. Mais Anderlecht dément. "Comme nous avions communiqué après le match au Cercle, c’est la direction qui a décidé unanimement de mettre un terme à la collaboration. Le contrat de Vanhaezebrouck stipulait clairement les conditions d’un éventuel licenciement, et le club va les respecter. Il n’existe donc pas de discussion concernant le paiement de la prime de départ."

Les prédécesseurs de Vanhaezebrouck avaient dû attendre plus longtemps. Weiler avait dû attendre presque un an, jusqu’au moment où il signait à Lucerne.

Vanhaezebrouck aurait droit à un préavis d’environ 1,5 million. Coucke n’est pas entré dans les détails par rapport au montant qu’il va lui payer. En guise de comparaison : le C4 de Mourinho a coûté 22,3 millions à Manchester United.