Son soulagement était énorme : il ne devra pas aller chercher la qualification dans son ancien stade.

Marc Coucke a tellement souffert et stressé, ces derniers mois, qu’il s’est lâché à fond à la fin du match contre Courtrai, quand il a appris qu’Anderlecht était qualifié pour les playoffs 1 grâce au 1-1 à Mouscron - Saint-Trond.

Comme à son époque ostendaise, il a chanté et dansé dans les salles de réception de son stade, comme le démontre une vidéo sur Instagram.

Vers 22 h, le parking et les rues autour du stade étaient déserts. Seules les voitures de Coucke (avec chauffeur) et Verschueren étaient encore là. Les deux rêvent d’une remontada spectaculaire pendant les playoffs.

Ce dimanche, Coucke retournera pour la première fois à "son" stade d’Ostende depuis le 24 février 2018, quand il a passé la main à Peter Callant, qui n’est déjà plus le président du KVO.

La saison passée, Coucke n’avait pas assisté à Ostende - Anderlecht (2-0) parce qu’il était parti en vacances. "J’ai réservé mes vacances depuis six mois", expliquait-il. "Et de toute façon, je ne sais pas laquelle des deux équipes j’aurais dû soutenir."

© D.R.