Phillip Cocu n’entraînera pas Anderlecht mais le successeur d’Hein Vanhaezebrouck pourrait tout de même être un Néerlandais. La direction du Sporting discute à présent avec Martin Jol (63 ans dans deux semaines).

Frank Arnesen sera présenté à la presse jeudi matin. Dans un scénario idéal, Jol serait présent à ses côtés, quatre jours avant le départ en stage. Son salaire est moins important que ce qu’exigeait Cocu et il n’y a pas de contrat à racheter puisque Jol est libre.

Jol a déjà travaillé avec le nouveau directeur sportif, à Tottenham en 2004. Il avait pris le relais de Jacques Santini dont il était l’adjoint. Il avait connu deux belles saisons chez les Spurs avant d’être limogé au début de la saison 2007-2008.

Jol n’a plus entraîné depuis août 2016 quand il dirigeait le club égyptien d’Al-Ahly (il avait remporté le titre) mais peut se vanter d’avoir toujours obtenu de bons résultats dans ses clubs, notamment à Roda (vainqueur de la Coupe), Hambourg (demi-finale de Coupe UEFA), Fulham (qualification européenne) et l’Ajax (retour en Ligue des champions après une longue absence).

Jusqu’à l’été 2017, Jol était aussi membre du comité direction d’ADO La Haye, le club de sa ville de naissance et le premier qu’il a entraîné après sa carrière de joueur. Une carrière où il avait porté les couleurs du Bayern Munich pendant une saison.

Contactée, la direction du RSCA a précisé qu’il n’y avait encore d’accord avec personne.