Le coach national a dévoilé à L’Équipe vouloir compter sur son ex-T2.

La saga Thierry Henry continue de faire parler d’elle. Car, honnêtement, l’ancien joueur d’Arsenal était très utile lorsqu’il figurait dans l’encadrement de l’équipe nationale. Toujours proche des joueurs et ayant obtenu la confiance du groupe, l’ancien entraîneur de l’ASM a déjà prouvé qu’il avait le profil idéal pour retrouver le poste de T2 sur le banc belge.

Après Eden Hazard, Lukaku ou Alderweireld, c’est l’homme fort des Diables Rouges, Roberto Martinez, qui s’est penché sur la question dans une interview accordée à L’Équipe. Il défend notamment le bilan de son ancien bras droit, qu’il estime malheureux. "Pour véritablement évaluer le travail de Thierry Henry, il fallait aller au-delà du mois de janvier. J’ai été un peu déçu de la manière dont s’est terminée l’histoire de Thierry avec Monaco. D’après mon expérience, je peux vous dire qu’il a déjà l’âme d’un entraîneur", expliquait l’Espagnol dans un premier temps.

Depuis son éviction , sur le Rocher, Thierry Henry prend du recul sur son épisode monégasque afin de mieux repartir de l’avant. C’est en tout cas ce que souhaite le Catalan dans un premier temps.

"Je sais que Thierry est un ‘winner’. Dans sa carrière de joueur, il a dû faire face à l’adversité et à certaines difficultés. Je pense qu’il surmontera cette épreuve. Je pense qu’il a besoin de temps, puis il sera prêt à prendre un nouveau départ."

Après avoir goûté à une aventure comme entraîneur principal, il est toujours délicat de faire marche arrière.

Peut-être que ce (futur ?) retour aguerrira le Parisien d’origine avant de se (re)lancer dans le grand bain. À en croire nos Diables, c’est tout ce qu’ils souhaitent en tout cas…