Ce samedi (20 h 45) contre le Kazakhstan, Roberto Martinez pourra enfin titulariser son équipe type.

Pour la première fois depuis le 14 juillet 2018, date du fameux match pour la troisième place à la Coupe du monde (2-0 contre l’Angleterre), il ne compte aucun absent de marque dans sa sélection. Tous ses pions étaient d’ailleurs présents au premier entraînement.

Que ce soit en matchs amicaux (0-4 en Écosse et 1-1 contre les Pays-Bas), en Nations League (0-3 en Islande, 2-1 contre la Suisse, 2-0 contre l’Islande et 5-2 en Suisse) ou en matchs de qualification pour l’Euro 2020 (3-1 contre la Russie et 0-2 en Chypre), il manquait toujours quelqu’un. Soit Kompany, soit Witsel, soit Lukaku, et toujours De Bruyne.

En effet, après avoir joué 100 % du temps de jeu au Mondial (540 minutes sur 540), De Bruyne n’a plus joué une seule minute dans le maillot des Diables. Il a accumulé les blessures, et surtout aux moments où les Diables rouges avaient un match au programme. Cette fois, il est là. Et il a la grande forme, comme il l’a montré en finale de la Cup avec Manchester City.

L’équipe de Martinez ne contiendra donc pas de surprises. Le onze attendu est le suivant : Courtois, Alderweireld, Kompany, Vertonghen, Meunier, Witsel, De Bruyne, Thorgan Hazard, Mertens, Eden Hazard et Lukaku. Comparé au dernier match - à Nicosie - quatre garçons perdent leur place : Vermaelen, Castagne, Dendoncker, Tielemans et Batshuayi. Ils seront remplacés par Kompany, Meunier, Witsel, De Bruyne et Lukaku. Thorgan Hazard a gagné sa place : il sera préféré à Carrasco.