Nouveau séisme dans le football belge avec l’arrestation de Christophe Henrotay et de son plus proche collaborateur.

C’est un nouveau séisme qui a frappé l’univers belge du ballon rond ce mercredi avec l’arrestation du plus célèbre, et néanmoins discret, agent de joueurs, Christophe Henrotay.

C’est à Monaco que le duo composé du juge Michel Claise et du magistrat du parquet fédéral Julien Moinil est allé coincer l’agent qui a notamment servi les intérêts de plusieurs stars du football belge comme Thibaut Courtois, Kevin Mirallas, Youri Tielemans, etc.

L’opération a été menée simultanément à Monaco, Londres et Liège.

À Liège, ce n’est autre que Christophe Cheniaux, l’assistant d’Henrotay, qui a été interpellé et placé sous mandat d’arrêt en milieu de journée ce mercredi. À Monaco, Christophe Henrotay a également été inculpé.

Le dossier concerne du blanchiment d’argent, de la corruption privée, et du faux et usage de faux. Des voitures de luxe et même un bateau ont été confisqués. Pas moins de 7 millions ont également été saisis dans cette enquête sur plusieurs comptes.

Les deux hommes , Christophe Henrotay et son bras droit, vont devoir expliquer l’origine de tous ces millions retrouvés sur les comptes. On évoque une rétrocommission dans le cadre du transfert de Youri Tielemans d’Anderlecht à Monaco, mais plusieurs transferts de joueurs sont en réalité concernés. Tout démarre par la plainte visant le transfert de Mitrovic.

Souvenez-vous, le 24 avril dernier, des perquisitions ont été menées à l’Union belge ainsi qu’au Royal Sporting Club d’Anderlecht. L’opération visant l’arrestation de l’agent Henrotay n’est que la suite de ce dossier. Un dossier basé donc sur des rétrocommissions jugées louches. Des rétrocommissions qui se font entre les clubs et les agents sur les transferts des joueurs.

Lors des premières perquisitions menées dans ce dossier, où le rôle joué par l’agent Pini Zahavi était particulièrement ciblé, plusieurs documents ont été saisis dans les bureaux du Sporting d’Anderlecht.

De fil en aiguille, l’enquête a mené vers Christophe Henrotay et son entourage. Avec les suites que l’on connaît désormais.