Jakob Fuglsang (Astana) a remporté la 16e étape du Tour d'Espagne (WorldTour), disputée 144,4 km entre Pravia et le sommet de l'Alto de La Cubilla lundi.

Le Danois s'est imposé avec quelques secondes d'avance sur le Britannique Tao Geoghegan Hart (Ineos) et l'Espagnol Luis Leon Sanchez (Astana).

Trois cols étaient au programme de la journée, deux de première catégorie avant l'ascension finale, classée hors catégorie et longue de 17,8 km à 6,2% de moyenne. Vingt-et-un coureurs avaient formé un peloton, cinq minutes devant le maillot rouge de Primoz Roglic, avec notamment côté belge Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step) et Thomas De Gendt (Lotto Soudal).

Avec près de 7 minutes d'avance après le passage de la deuxième difficulté du jour, cette attaque abritait le vainqueur du jour. Les attaquants allaient ainsi se jouer la victoire dans la dernière montée, longue de 16 kilomètres. Outre Gilbert, l'équipe Deceuninck-Quick Step pouvait aussi compter sur le grimpeur britannique James Knox et le rouleur français Rémi Cavagna. Avec le Danois Jakob Fuglsang et l'Espagnol Luis Leon Sanchez, la formation Astana pouvait elle aussi compter sur deux cartouches.

C'est d'ailleurs Cavagna qui a imprimé un tempo dans les premiers kilomètres de la montée finale, préparant le terrain pour ses leaders. C'est finalement Sanchez qui a placé la première banderille à 10 km de la ligne, contré par Knox, avant d'imprimer un tempo pour Fuglsang.

Le Danois, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège et du Dauphiné, a accéléré à son tour. Seul Gianluca Brambilla est parvenu à rester dans la roue de Fuglsang. Mais le Danois, plus fort, a fait craquer Brambilla à 4,2 km de l'arrivée avant de voler vers la victoire.

C'est le 22e bouquet en carrière pour le Danois de 34 ans.

Mardi fera place à la seconde journée de repos de cette Vuelta avant le sprint final vers Madrid et une étape mercredi entre Aranda de Duero et Guadalajara, longue de 219,6 km. Le Tour d'Espagne s'achève dimanche dans la capitale espagnole.