Le Gantois a demandé à ne pas être aligné sur l’épreuve WorldTour afin de pouvoir assister aux obsèques de son jeune équipier.

Si la très large majorité de l’équipe Lotto-Soudal était présente aux obsèques de Bjorg Lambrecht, une partie du staff et de l’effectif était toutefois retenue par la deuxième étape du BinckBank Tour qui se déroulait ce mardi. "Les parents de Bjorg tiennent à ce que nous gardions le cap", explique Arne Houtekier, responsable de la communication. "C’est aussi pour cela que nous avons laissé la liberté à chaque coureur de poursuivre, ou non, le Tour de Pologne."

Afin de permettre à toute l’équipe de saluer la mémoire du jeune grimpeur, un moment de recueillement avait toutefois été organisé dès dimanche, veille du coup d’envoi du BinckBank Tour. Une veillée en présence des parents, de la sœur et de la petite amie de Bjorg Lambrecht, durant laquelle plusieurs textes ont été lus.

Initialement prévus au départ de l’épreuve WorldTour, Jasper De Buyst et Tiesj Benoot ont demandé au staff de ne pas y être aligné afin de pouvoir être présents aux obsèques de leur équipier. Une requête acceptée par les dirigeants de chez Lotto-Soudal, qui ont choisi de remplacer les deux coureurs par Brian van Goethem et Rémy Mertz dans l’effectif.

Pour épauler au mieux les membres de la structure belge dans cette épreuve, un psychologue accompagnera par ailleurs, dans les prochaines semaines, une équipe qui a confectionné des stickers et des bracelets " 143 ever Matchbox" , en référence au surnom et au numéro de dossard que portait Bjorg Lambrecht sur le Tour de Pologne, pour poursuivre l’hommage durant tout le reste de la saison.