Le Belge a lancé sa saison en finissant 5e du classement général de l’épreuve espagnole.

Le Tour de Valence a été un cru plus que satisfaisant pour nos compatriotes. Greg Van Avermaet a ouvert son compteur de succès lors de la 3e étape qui s’achevait à Chera tandis que Dylan Teuns a joué placé en finissant 5e du classement général, derrière des gars du calibre de Valverde, Dan Martin ou encore Izaguirre. Il a surtout devancé d’autres très bons coureurs comme Simon Yates, Rui Costa ou encore Boasson Hagen. Un premier exercice sous son nouveau maillot de la Barhain-Merida réussi pour le troisième de la Flèche wallonne 2017.

L’ancien coureur de la BMC était d’ailleurs un petit peu déçu de sa performance lors de la 4e étape, une journée marquée par 4 cols répertoriés avec une arrivée en côte à Alcala-Alcocebre. "J’ai crevé à 10 km du sommet", a indiqué le vainqueur du Tour de Pologne 2017. "Ce n’était vraiment pas de chance. Je suis revenu très vite mais j’ai dû lâcher prise dans les derniers mètres de la montée finale (NdlR : il a fini 8e à 17 secondes de Yates) ."

Un petit goût de trop peu qui prouve bien que Teuns est déjà en bonne condition. Il a surtout bien digéré son arrivée dans une toute nouvelle structure après 4 ans et demi passés chez BMC. "J’estime que je peux être content de ma forme", a-t-il ajouté. "J’ai donné le maximum. Au début de la saison, tu as toujours envie de te montrer. Je pense avoir fait bonne impression, comme lors de mes courses de fin de saison il y a quelques mois."

Désormais, Teuns roulera le Tour d’Andalousie avant de s’essayer aux pavés. Il a prévu de prendre le départ du Circuit Het Nieuwsblad en prélude de Paris-Nice.