A la suite du décès accidentel de Bjorg Lambrecht durant le Tour de Pologne lundi après-midi, la police et le parquet polonais ont ouvert une enquête. 

Ce qui est la procédure normale après un accident mortel. L'autopsie du coureur cycliste a été réalisée mardi. On ignore toujours quand la dépouille du coureur sera rapatriée en Belgique.

"Selon la procédure standard, une enquête a été ouverte par la police polonaise et le parquet", a communiqué VTM mardi après-midi et l'information a été confirmée à Belga. "L'autopsie s'est déroulée ce mardi mais nous n'avons pas davantage d'informations", a précise Arne Houtekier, le porte-parole de Lotto Soudal mardi soir. "Concernant le rapatriement et les funérailles, nous devrions avoir plus d'informations ce mercredi."

Lotto Soudal a pris le départ de l'étape neutralisée ce mardi avec un hommage et une minute de silence au départ suivie d'une minute de silence puis d'applaudissements à l'arrivée sous un portique noir avec le nom de Bjorg Lambrecht et son numéro de dossard, 143, écrit dessus.

Reste à voir si Lotto Soudal prendra le départ de la cinquième étape ce mercredi. "Une décision va être prise dans la soirée", ajoute Houtekier.

Dries Smets, le manager de Bjorg Lambrecht, a renvoyé à l'équipe pour avoir plus d'informations sur le décès du jeune coureur cycliste de Knesselare. "S'il y a des choses à annoncer, l'équipe le fera, comme pour les funérailles et le rapatriement. La communication est simplifiée avec eux. Avec notre équipe, nous sommes très bouleversés par cette nouvelle et nous sommes occupés à gérer diverses affaires pratiques dont les assurances afin de soulager les parents et la famille dans cette période difficile."