C’est, comme chaque saison, la période la plus chargée de l’année. Pour les cyclo-crossmen, les fêtes se passent surtout dans la boue. Sans avoir vraiment le temps de s’attarder à table et de reprendre un dessert.

"Je vais surtout manger des pâtes et des pâtes", rigolait dimanche Wout Van Aert. Après l’apéritif avec l’épreuve de Saint-Nicolas, samedi, qui ne compte pas pour un des trois grands challenges de régularité, il y a eu la manche de la Coupe du monde de Namur, dimanche. Avant une nouvelle Coupe du monde, ce mercredi, à Heusden-Zolder. Mais ce n’est pas tout : vendredi, ce sera Loenhout dans le cadre du Trophée des Assurances AP, avant, samedi, la petite épreuve de Bredene et dimanche le Superprestige de Diegem. Les cyclo-crossmen auront alors une journée de repos avant d’être au départ, le premier jour de l’An, à Baal, sur le Grand Prix Sven Nys.