Le manager de l’équipe Wanty-Gobert se réjouit de voir sa formation sélectionnée pour la troisième fois au Tour de France.

Et de trois ! L’équipe Wanty-Gobert va disputer cet été son troisième Tour de France. Après deux belles premières participations en 2017 et 2018, la formation belge prendra part à nouveau à la plus grande course du monde. Obtenir une des quatre invitations pour la Grande Boucle n’est jamais évident. Surtout cette année, avec la concurrence de Cofidis (qui a reçu son invitation ce jeudi), Direct Energie, mais aussi des Arkéa-Samsic de Warren Barguil et André Greipel, des Vital Concept B & B Hotels de Pierre Rolland et Bryan Coquard et de nombreuses autres formations.

"Oui, ce n’était pas évident, et c’est dès lors un soulagement d’avoir reçu notre invitation pour notre troisième Tour de France", se réjouit Jean-François Bourlart. "Les organisateurs ont respecté la logique sportive en invitant les deux premières équipes du classement Europe Tour, que nous avons remporté l’an passé. Christian Prudhomme a également anticipé la réforme de l’Union Cycliste Internationale."

Qui sera d’application en 2020, avec une invitation directe pour l’équipe qui remporte l’Europe Tour. "Nous retournerons donc sur la Grande Boucle avec une énorme motivation, en nous basant sur notre leader Guillaume Martin, mais aussi de solides coureurs. Avec sans doute Xandro Meurisse et Loïc Vliegen, s’ils passent bien le début de saison."