Les Young Cats du coach Arvid Diels disputeront ce dimanche à 12h00 (heure Belge) leur dernière rencontre au Championnat du Monde U19 à Bangkok.

Après la courte défaite concédée face aux USA au terme d’une prestation magnifique de courage et d’intensité, les jeunes Belges se battront cette fois pour une médaille de Bronze et ainsi accrocher le meilleur résultat absolu jamais réalisé par une équipe nationale en compétition mondiale (les U17 de la génération Meesseman & Co avaient remporté en 2010 la 4ème place du Mondial à Toulouse sous la direction de Daniel Goethals).

Face à elles, une solide équipe espagnole qui, comme toujours avec les Ibères a une véritable culture de la gagne. Cette équipe espagnole, les Young Cats la connaissent bien puisque celle-ci leur avait - l’an passé en quart de finale et pour un petit point seulement - barré la route du « final four » de l’Euro U18. Un tournoi que nos compatriotes avaient finalement terminé cinquièmes, obtenant ainsi leur qualification pour Bangkok.
Après la légitime déception d’avoir manqué d’un rien un authentique exploit face aux Américaines, les Young cats veulent rassembler leurs dernières forces pour ne pas ramener la médaille en chocolat mais terminer à la place qu’elles méritent tant leur jeu a enthousiasmé l’assistance aux « Thai-Japanese Gym » de Bangkok.
L’autre motivation c’est qu’il reste quelques récompenses individuelles à glaner comme une place dans le cinq majeur du tournoi à laquelle peuvent légitimement prétendre la pétillante Maxuella Lisowa (Castors Braine), étincelante en quart et en demi-finale mais aussi Billie Massey, meilleure rebondeuse et contreuse du tournoi. A condition de l’emporter contre l’Espagne et de conclure par une grosse prestation, cette dernière pourrait même ambitionner le titre de MVP de ce Championnat du Monde.
Après que les lumières de la fête se soient éteintes, ce sera lundi le long voyage de retour vers Bruxelles avec une arrivée prévue à Zaventem vers 19h30