L'ancien de la maison a arraché les prolongations sur un triple assassin.

Chase Fieler se mordra très certainement les doigts encore un moment. À 83-80 et 12 secondes à jouer dans le dernier quart-temps, l’ailier américain d’Ostende a manqué son second lancer-franc pour tuer définitivement le match. Dans la foulée, Strasbourg a récupéré le ballon pour finalement placer idéalement Quentin Serron derrière la ligne des trois points. L’ancien joueur d’Ostende n’a pas tremblé pour crucifier ses anciennes couleurs arracher les prolongations... Son seul panier à trois points du match après en avoir manqué cinq !

Le coach du BCO Dario Gjergja était furax d’avoir laissé shooter l’international belge. Toujours est-il que les Ostendais ont complètement craqué durant la prolongation. Strasbourg a planté un 11-17 pour empêcher les Belges de se qualifier pour le prochain tour. Car la victoire était indispensable alors que Strasbourg est également éliminé à cause de la victoire de Klaipeda à Bayreuth.

© Fiba

Dans cette partie, les Strasbourgeois de Vincent Collet ont très longtemps mené la danse avec jusqu'à 12 unités d'avance dans le troisième quart-temps (40-52), notamment grâce à un cinq de base redoutable auteur de 78 points (sur 100). Mais les hommes de Dario Gjergja n'ont pas craqué mentalement et sont revenus sous l'impulsion de Fieler (21 pts) et Djurisic (20 pts), bien servis par Djordjevic (10 assists).

Le marquoir affichait encore 61-70 à 6 minutes de la fin. Puis en l'espace de 159 secondes, les septuples champions de Belgique ont retourné la situation pour mener 71-70. Toutefois, Quentin Serron et ses équipiers strasbourgeois ont trouvé les ressources pour arracher la prolongation. Avec la fin malheureuse que l'on connaît.

Notons que, outre son panier on the buzzer, Quentin Serron a rendu une très belle ligne de stats : 12 points, 8 rebonds et 5 assists.

© Fiba