La Real va jouer pour la première fois de la saison à domicile, ce dimanche face à Couvin 

Avec enfin un succès ?Après cinq journées hors de son stade des Camomilles, la Real va enfin pouvoir évoluer pour la première fois de la saison à domicile. La raison est simple : le site était en chantier pour la construction des terrains synthétiques de la Real. Et depuis ce mardi, le stade est homologué par l’Union belge.

Ces cinq matches à l’extérieur déjà réalisés pourraient expliquer le bilan comptable assez maigre en début de saison de trois points et une quatorzième place. "Ce bilan est clairement insuffisant" , souligne Denis Dehaene, le manager de la Real, qui avoue n’avoir vu qu’un seul match de son équipe première tant les travaux ont canalisé toute son énergie. "Oui, nous avons joué à l’extérieur mais uniquement deux matches de plus que ce qui était normalement prévu au calendrier initial. Mais nous n’avons pas non plus joué des ténors. Les deux matches, c’était Walhain et Durbuy. Des équipes prenables, même à l’extérieur."

Objectif 9 sur 21

Denis Dehaene peut toutefois reconnaître que le fait d’évoluer à l’extérieur soit un handicap. "Je peux admettre que le staff et les joueurs aient été un peu perturbés par cette donnée. Mais là, nous avons deux matches importants : Couvin-Mariembourg à domicile et Meux à l’extérieur. Nous pourrons faire le bilan après ces deux rencontres."

Mais, en disant cela, Denis Dehaene ne veut certainement pas mettre la pression sur ses joueurs, ni sur le coach. "Pas du tout. Mais il est toujours bien de faire un bilan à un moment donné. Si nous prenons les six points, nous en aurions alors neuf sur vingt et un. Ce serait raisonnable, quand on sait que l’on commence toujours très mal nos championnats depuis la fusion."

Mais la Real a déjà démontré qu’elle avait une belle équipe pour jouer sur synthétique. Cela tombe bien…