Le RFCT, avant d'aller à Stockel dimanche, est en tête de la D3A amateurs


Sans faire de bruit, le RFC Tournai est parvenu à arracher la semaine dernière la première place du classement général provisoire de la D3 amateurs grâce à la différence de buts. Non pas parce que les artificiers tournaisiens ont fait trembler les filets adverses, mais surtout parce que Maxence Dannel n’a pris qu’un seul but depuis le début du championnat.

"Maxence est pour beaucoup dans cette donne", souligne le défenseur Joris N’Diaye, qui se la joue modeste sur le coup. Car c’est toute la défense tournaisienne qui tient la baraque pour l’instant. "C’est vrai que c’est assez positif pour notre secteur. Quand les autres regardent le nombre de buts qu’ils marquent, nous, on regarde surtout ceux que l’on prend. Mais c’est notre job de ne pas encaisser. Et pour le moment, on le fait assez bien."

Cette saison semble être celle de Joris, qui s’affirme sur et en dehors des terrains. "L’an dernier, c’était un peu compliqué pour moi. J’étais souvent blessé aux adducteurs et confiné à un rôle de remplaçant. Cette saison, le coach m’a fait comprendre qu’il allait avoir besoin de moi, qu’il comptait sur moi pour un rôle de titulaire."

Alors , Joris N’Diaye a beaucoup travaillé en dehors du club. "Je me prépare physiquement, c’est vrai. Mais j’ai aussi soigné mon hygiène de vie. L’année passée, j’aimais bien manger de la pizza (rires). Cette saison, je fais plus attention. Je me soigne et, pour l’instant, cela porte ses fruits puisque je ne me blesse plus."

Joris N’Diaye est confiant pour l’avenir. "Nous avons un bien meilleur groupe que l’an dernier. Nous avons quasiment tous le même âge, on est soudés. Franchement, nous avons toutes les qualités pour terminer dans le Top 3 en fin de saison, et peut-être même mieux. J’y crois beaucoup."

Mais, pour cela, le RFC Tournai devra aller chercher un maximum de points. "Et la rencontre de ce dimanche ressemble à un match piège. Stockel est dernier. À nous d’être sérieux."