Le groupe gagne en maturité et veut poursuivre sur sa bonne lancée face à Montagnes (Di. 14H30).

 Estaimbourg continue à s’accrocher en P1 en grappillant les unités. Le week-end passé, les Tanneurs sont revenus d’Anderlues sans connaître le score final puisque le gardien local a été victime d’une grave blessure ayant nécessité l’arrêt de la rencontre. Le match devra être rejoué.

Depuis quelques semaines, Greg Beukenne et Quentin Winberg voient quoi qu’il en soit leur groupe évoluer dans le bon sens, avec un succès à Neufvilles et un nul contre Belœil notamment.

"L’équipe a mis du temps à s’adapter au niveau de la P1 et durant la toute première partie de saison, nous avons offert beaucoup de cadeaux, souligne Quentin Winberg. Depuis un petit temps déjà, nous en offrons moins et nous faisons très souvent jeu égal avec notre adversaire du jour."

Comme bon nombre d’équipes qui découvrent ou redécouvrent la P1, Estaimbourg a aussi connu un manque flagrant d’efficacité.

"Et nous devons encore convertir un peu plus nos occasions. Mais on sent qu’on progresse énormément. Quand on compare un match de début de saison à nos matchs actuels, on peut noter une grosse différence", ajoute Quentin Winberg.

Ce dimanche , c’est un autre promu, Montignies, qui rendra visite à Estaimbourg. "Puis nous recevrons Soignies et irons au Roeulx avant la trêve. Nous aurons juste à l’idée de confirmer notre bonne période actuelle en prenant un maximum de points avant Noël", indique encore le T2.

Le mercato hivernal ne devrait pas chambouler l’effectif mais afin de disposer d’un noyau plus important, le club se prépare déjà à voir débarquer un élément à vocation défensive. Avant peut-être d’autres renforts. Mais il n’y aura aucune révolution à Estaimbourg.